Stevie Wonder 2.0 : filmez les concerts, c'est permis, c'est même conseillé...

30.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro


J'y étais et c'était formidable, c'était extraordinaire... c'était « mind blowing » ! C'est-à-dire, c'est ce genre de concert qui vous élève, qui vous fait communier avec ces 18 500 spectateurs de Bercy.

Quand mon adorable Jo m'appelle et me dit : tu fais quoi ce soir ? Bon, ça sert à rien de vous raconter la suite, ça m'est tombé du ciel comme une étoile filante, comme le grand sac du Père Noël, comme un miracle que l'on attend plus depuis des mois : voir Stevie Wonder en Concert... J'ai l'impression de retomber en adolescence. C'était,.. pfff !

J'ai fait Rome-Bercy en 25 min. Faut être parisien pour comprendre que même la RATP m'a aidé sur ce coup là. :-)

Quand ma belle Jo m'appelle, j'étais en vadrouille d'interviews et j'avais sur moi tout mon matériel photo + batterie + carte méoire SD (2go + 2go + 4 go) et mon mono-pied pour m'aider à filmer dans  les foules et la pénombre.

J'ai un peu eu le trac en arrivant. Qu'est-ce que la sécurité allait-elle faire de mon bazar ? Allait-elle m'interdire de filmer ? (oui, ça fait aussi longtemps que ça que je ne suis pas allé voir un concert). Eh ben non, ils ont vu mon monopied et mon appareil photo, pas mon N95 certes, mais bon, je rentre. Je trouve la sécu un peu lègère ou peut-être est-ce la fée Jo qui me protège ? Je rentre, donc, on s'installe et je fais mes premières photos : mais c'est surtout Seesmic que j'ai bien nourri avec mes premières vidéos.

Je m'installe... la magnifique Jo me demande si je vais faire des vidéos. Je prends cette question comme un blanc seing. Oui, j'ai pas besoin de beaucoup pour m'autoriser à faire des trucs dont j'ai envie, et puis, je me dis que j'en ai tellement vu sur internet...

Voilà, je suis installé. Le concert commence, j'ai la chance de filmer la premiers instants. Le concert est superbe, j'adore ce chanteur, il vient d'une époque révolue où le chant était à mi-chemin entre la prière et le désespoir. Le rythme, les cuivres, tout a été inventé à cette époque... Une époque faite de revendication de la fierté Noire. Une époque où James Brown était bien plus qu'un chanteur noir à la rythmique endiablée.

Mais Stevie Wonder fait toujours de la politique et ce soir-là, il ne s'en est pas caché. Et, même, il nous a demandé d'être son relai :
I want you to put it on your telephone and put it on the internet so everyone can hear the word I say.
En bon français de chez nous :
Je veux que vous mettiez ça sur votre téléphone et que vous le mettiez sur Internet, pour que tout le monde puisse entendre tout les mots que je dis.
Voilà, si j'avais une corde qui me reliait encore au sol, elle avait instantanément disparue. Cet homme a tout compris des nouveaux médias.

En savoir plus View Comments

Les Yeux d'la tête, comme une rengaine qui vous rend joyeux..

30.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro

J'ai croisé Les Yeux dla tête vraiment par hasard sur les quais de seine dans la péniche Abysse. Tant de concerts, tant de lieux a visiter qu'au bout d'un moment on a envie de lacher prise et de s'engouffrer dans une péniche..de descendre et de bien voir ce qu'il s'y passera .. allez, au pire, on ressort.. et on passe au suivant.
Donc je prends la passerelle, je commence à entendre quelques notes, la musique est loin d'etre assourdissante. Je sais que je vais m'entendre aimer la musique sur cette scène. Ces premières notes me rapellent debout sur le zinc ou Les ogres de Barback. Mais il y a quelquechose qui est different, un je ne sais quoi .. et je reste pour comprendre.. et aprés quelques minutes, je comprends : ce groupe a une âme ...il a un univers et j'aime beaucoup.

C'est un monde à la fois magique et drôle... vivant et vivifiant..

Leur album totalement auto-produit sort le 13 Octobre et ils vont le présenter au Zèbre le 17 Octobre. Faites vous plaisir, offrez vous l'univers et achetez leur album :-).


En savoir plus View Comments

Entre chien et Loup : Les signes d'une nouvelle expression artistique

29.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro
Ma rencontre avec Emmanuelle Laborit, Directrice de l'IVT (International Visual Theatre), est une de ces grandes fiertés qui jalonnent mes débuts blugturesques. C'est une femme que j'admire, pas seulement pour son courage, pas seulement pour sa ténacité, pas seulement non plus pour son talent d'actrice (qui lui a valu un Molière de la meilleure actrice en 1993 pour Les enfants du silence). Non, c'est pas tout cela. Bon, et je vais sevrer les mauvaises langues misogynes qui pensent qu'une femme muette a quelque chose de parfaitement charmant (voilà, ça, c'est fait).


Bref, je voue effectivement pour cette femme une admiration pour avoir la chance d'être sur un terrain de créativité extraordinaire. Parce qu'avec beaucoup de contraintes, parce qu'avec devant elle des nouvelles frontières à conquérir en permanence, des nouveaux langages à inventer... Quelle bonheur pour un artiste : c'est un peu la conquête du Far-West avec l'indépendance, la survie, la générosité et la combativité que cela suppose.

Avec Entre chien et loup (la première aura lieu le 4 novembre), nous aurons l'occasion d'aller plus loin encore dans l'expression théâtrale avec la collaboration de marionnettes dans le contexte des fables de la Fontaine. Ce moment de la journée où le danger (chien ou loup ?) est indéterminé ainsi que le contexte de la morale fait magnifiquement écho à notre époque. Merci à son interprète de m'avoir aidé à communiquer avec elle.

En savoir plus View Comments

Un week-end très très dense... mais extraordinaire, spectaculaire, festibloguesque, et l'énorme cerise Stevie Wonder

29.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro
Tout d'abord, énorme : Stevie Wonder... c'est juste énorme.


Stevie Wonder Concert à Paris - Isn't she lovely


Les yeux d'la Tête, qui sortent un album le 17 Octobre.

La caravane du Père fouettard

Un des jongleurs près de l'espace Holcim


Spectacle pour enfants Prune, Cric et Crac


Edgar Dana - Président de Cultures du coeur



C'est un peu en désordre, mais c'est l'essentiel de mon week-end et j'ai pas chaumé...
Dimanche, rencontre avec Emmanuelle Laborit



Le Cirque Samovar




Les Festiblog 4.0 avec l'interview de Yannick Lejeune (samedi matin)

Débat sur l'écriture contemporaine avec le Théâtre de la ville


Musicien d'ang : extrait


Alban (organisateur de Spectaculaire) et Roeland dekkers (Uitmarkt, équivalent néerlandais)

Mais je ne vous parle pas de tout, puisqu'il y a aussi l'interview avec Atla, l'ANPE Spectacle et le Centre National du Théâtre... et encore d'autre probablement.

Il est (plus de) trois heures, j'ai quinze priorités parmi lesquelles celle immédiate de dormir...
En savoir plus View Comments

La preuve en Images : les commentateurs prennent le pouvoir

27.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro
À la suite de leur revendication, le Festiblog a cédé :
Envoyé par CGGCBBDFF

Voici les photos mettant en évidence la flagrante faiblesse des organisateurs du Festiblog 4.0


[update] Leur machiavélisme et leur arrogance sont allés jusqu'à créer un compte sur Dailymotion.

Une honte !
En savoir plus View Comments

La plus belle recommandation du monde

27.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro

Ça a commencé lors de l'interview de Bob Jeudy. Lila, une amie artiste vidéaste, a totalement flashée sur les lunettes du président de l'association le M.U.R. (Modulable, Urbain et Réactif ).
@fred2baro :art-fashion
Alors, elle fait une vidéo (voir ci-dessus) où elle me prie instamment de demander la marque des lunettes. J'étais évidemment rentré chez moi. Mais l'enquête numérique était lancée, et je n'ai pas tardé à avoir un échange de mails avec Bob et il me donne l'adresse de l'endroit où il les a achetées :

Les plus belles lunettes du monde
16, rue du Pont-Neuf.

Je retrouve leur superbe site et en me parcourant les pages, je découvre le dossier de presse. Un dossier de presse pour un opticien !! Là, sincèrement, je suis très étonné. On sent déjà que l'on est pas dans un univers classique. J'appelle évidemment et suis accueilli par la sympathique Sandrine qui tombe d'accord avec moi assez rapidement sur un rendez-vous le jour même. J'arrive donc sur le lieu et je filme mon arrivée (vous pourrez voir cette vidéo dans le thread ci-dessus). Je retrouve Dominique et Sandrine, on se met d'accord pour l'enregistrement. Il prépare deux ou trois montures qu'il souhaite me montrer et, surtout, me montre les fameuses montures du designer Jean-François Rey.
Vous trouverez donc le résultat de cette interview dans la vidéo ci-dessous.

Merci donc à vous de m'avoir si bien accueilli !

L'aspect Marketing de l'échange met encore un peu plus en lumière l'interêt des outils de communication tel Seesmic, où la recommandation se fait en direct avec les commerçants et favorise ainsi le passage à l'acte. On peut voir dans la première vidéo Seesmic une personne ayant exprimé un désir. 3 personnes se retrouvent à désirer ce produit et à être prêt à l'acheter. C'est ce que j'appelle la plus belle des recommandations du Monde.
En savoir plus View Comments

Les petits noms de vos ordis...

26.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro
Une de mes amies parle souvent de Charlie. Un peu jaloux de l'attention qu'elle lui portait, je lui demande : « c'est quiiiii Charliiiieeee ? »
Elle me répond que c'est son Mac Book Pro.
Ok, je me dis encore une bizarrerie de geek, et aussi un peu rassuré sur la stérilité de la relation, je passe mon chemin. Aujourd'hui, un incendie apparement sans gravité dans son immeuble, et elle me redit : « j'ai pris mes clefs, mis Charlie dans mon sac et suis sortie ».
La question de ce qu'on pourrait emporter lors d'un incendie a dû être le sujet de nombreuses patates chaudes (billets au sujets formattés que l'on se passe entre amis bloggeurs).

Comme moi, je n'ai pas donné de nom à ma machine, j'ai posé la question à mes copains de Twitter : Et là, je me suis bien marré !

D'abord il y a eu Caro : 
Tsewa @fred2baro euh moi je l'insulte en general, j'lui donne pas de petit nom...

J'ai reçu des réponses en DM aussi :
Marie: le nom de mon ordi : Calimero ;o)
Et un commentaire sur mon statut Facebook :
Grégory commented on your status:

"Oui, j'ai donné des petits noms affectueux à mes ordis portables : "le cuiron" (pour celui en cuir), "le grandet" pour le vieux gros, "le petit cuiron" pour l'Eee PC 701 (parce qu'il a une protection en cuir). Le nouveau que je viens d'acquérir, un Asus sous Windows Vista, il a pas de nom encore (sans doute parce qu'il est sous Vista, alors je me sens pas encore "chez moi" quand je l'utilise)."
blavettejulien  un nom à mon PC ? bah non !!! pourquoi je devrais ? genre "steevy", "brandon"...

Ambiome  non, seulement à ma chatte

dagrouik oui, la MacBook s'appelle astharot, et le PC s'appelle Zebulon

dzo77  Des fois, genre Zalem et Nerv... mais de moins en moins.

technofeliz  Pas de nom particulier... sauf dans la config réseau...
 (hostname), souvent des noms mythologiques (dieux et déesses)... :)

yannleroux  bluebot,, reboot, noteasy pour le laptop. Je ne me souviens pas du nom du quatrieme. Les autres s'appelaient poste de travail

Lovny  le mien il s'appelait Balèse (le PC) le mac a pas encore de nom

CedricBonnet  Mon MacBook Pro a deux nom aussi: Dr Jekyll (sous mac OS) et Mr Hyde (sous Vista avec bootcamp)  ;)

reinebing  Bilou ou connard, ça dépend de lui...

myriamPfeiffer  moi j'ai appelé mon chti mac "Ma petite verrue blanche", parce qu'elle me suit partout, collée à moi, même la nuit, au chaud  ...

À la fois mignon et très pragmatique quant à leur puissance ou leur manque de fiabilité. Merci à vous les copaings... et si vous avez d'autres noms, n'hésitez pas :-)
En savoir plus View Comments

Jacques Villéglé face à son MUR

26.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro
Interview de Bob Jeudy , président du murhttp://lemur.frBob Jeudy est le président de l'Association le MUR qui donne la chance à de nombreux artistes de pouvoir exposer sur ce mur à l'angle de la rue Oberkampf et de la rue Saint-Maur.

Il (au second plan) a invité ce soir Jacques Villéglé (au premier plan) à poser une oeuvre sur ce mur. Jacques Villéglé est justement un de ces nouveaux artistes qui a basé tout son art sur le détournement des affiches de publicité. Dès les années 50, il expose et montre que les affiches de publicité sont le miroir de notre société. Est-ce qu'elles le sont encore ? En tout cas, elles essaient de nous montrer une image utopique et très belle de notre société.

En étant l'un des co-fondateurs du nouveau réalisme dans les années soixante, il a amorcé la critique d'une société de consommation... qui, aujourd'hui, a atteint des sommets de caricatures. L'art qui s'exprime de nos jours sur les murs ressemblent plutôt à des monstres sorti d'univers comme 1984. En effet, les affiches ne ressemblent plus à la société mais à son image idéalisée par des stéréotypes télévisés.
Grâce à cette inauguration, je mesure le chemin parcouru et, qu'au fond, il était bien le précurseur des anti-pubs.
Je remercie donc Henry Kaufmann sans lequel je n'aurais pas appris tout cela aujourd'hui.
En savoir plus View Comments

Project 10 100, ou comment vous allez produire du contenu pour Google gratuitement et avec le sourire (et moi avec)...

25.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro

C'est le nouveau projet de Google pour sauver le monde, « How to save the World ». Le projet de Google est d'offrir 10 millions de dollars pour vous aider à lancer votre idée pour sauver le monde et à 4 autres lauréats également.

En toute simplicité...



Et il y a 8 catégories dans lesquelles votre idée pourra être classée :
[Update : j'ai fait la traduc sans savoir que la page française existait...]
  • Communauté : (Comment aider à dialoguer avec l'autre, à construire des communautés et protéger l'unicité des cultures) - How can we help connect people, build communities and protect unique cultures ?
  • Opportunité : (Comment aider à ce que les gens subviennent mieux à leurs besoins et à ceux de leur famille ?) - How can we help people better provide for themselves and their families ?
  • Énergie : (Comment peut-on aider le monde à aller vers une énergie saine, peu couteuse et propre ?) - How can we help move the world toward safe, clean, inexpensive energy ?
  • Environnement : (comment promouvoir un écosystème mondial plus durable ?) - How can we help promote a cleaner and more sustainable global ecosystem ?
  • Santé : (Comment peut-on aider les individus à vivre plus longtemps en meilleure santé ?) - How can we help individuals lead longer, healthier lives ?
  • Éducation : (Comment peut-on aider plus de gens à accéder à une meilleure éducation ?) - How can we help more people get more access to better education?
  • Habitation : (Comment peut-on s'assurer que les gens aient un endroit sain dans lequel vivre ?) - How can we help ensure that everyone has a safe place to live ?
  • Tout le reste : (Quelquefois, les meilleures idées ne rentrent dans aucune case) - Sometimes the best ideas don't fit into any category at all.
Et vous devrez également répondre à ces questions en dehors des identifications classiques (nom, prénom, mail, etc .) :
La date limite de dépôt des « idées » est le 20 octobre. Ensuite, les internautes pourront voter pour les idées retenues parmi les centaines de propositions à compter du 21 Janvier 2009. À partir de là, un jury d'expert sélectionnera jusqu'à 5 lauréats.

Donc, voilà comment des centaines de personnes vont se mettre à proposer des idées et à les consulter. Les idées qui seront proposées sur YouTube (30" max) seront recherchées. Pour l'instant, c'est pas très dense : 2 à 5 vidéos qui trainent... mais plus l'idée va se diffuser, plus les vidéos seront consultées et clairement du contenu sera créé. YouTube deviendra un puit de créativité sans commune mesure... ou pas ? Non, là, la communauté est suffisamment grande pour créer un appel d'air assez important. Bref, vous allez consulter et donc, de temps en temps, cliquer sur les différentes bannières proposées par Google.

En conclusion, la bataille du contenu fait par les utilisateurs bat son plein, ce sera à la société qui aura la meilleure initiative de ramasser le pactole du trafic d'internautes qui s'auto-génère. Est-ce que Google va gagner la bataille de génération de trafic et de contenu avec cette idée ?
En savoir plus View Comments

Première mondiale : exposition et happening en ligne de 10 artistes pendant les prochaines 72 heures

25.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro
Jeudi 25 septembre 2008, 7 heures du matin à Paris. C'est parti pour 72 heures de propositions de perfomances et d'oeuvres d'art sur un nouveau média : http://seesmic.com :


Chriti Nielsen poursuit actuellement un doctorat en philosophie, arts et technologies à l'université de Dallas au Texas. Son idée est d'inviter pendant 72 heures 10 artistes à s'exprimer en utilisant cet outil de vidéo qu'est Seesmic :
10 artists will interpret the element of time found on Seesmic and social media platforms during a 72 hour period. Surrounding the exhibit will be discussions related to the use of this medium and how it affects your perspective of the art, etc.
C'est à dire :
10 artistes interpréteront l'élément de temps trouvé sur Seesmic et les plateformes de médias sociaux pendant un durée de 72 heures. Autour de cette « exposition », il y aura des discussions en rapport avec l'utilisation de ces médias et comment cela affecte votre perpective de l'art, etc.
Mais laissons-la le dire elle-même :

TimeFrame Exhibition invite par Fred2Baro


Les artistes en représentation sont :
Elizabeth Alavi,
Sheila Cunningham
Brad Fidler
LeeAnn Arrington --> Présentation Seesmic
Kyle Kondas --> Présentation Seesmic
Till (Philippe Lejeune) --> Présentation Seesmic
Betsy Lewis
Christi Nielsen
Manuel Pecina --> Présentation Seesmic
Dean Terry


Fin du billet. Je mettrai le billet à jour au fur et à mesure.
Je dis ça, parce que les "***!$%*" en dessous sont un peu intrusives...
En savoir plus View Comments

[KARMACOMA] : The Divine Comedy

24.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro
À la phrase « Hier soir, à la Cité de la Musique, c'était Palavas-les-Flots ! », des frissons m'ont envahi... merci !! Troisième billet de Jub sur la Blugture. Il ne déroge pas à la règle de partager le bonheur. Merci...

The Divine Comedy





Quand j'étais môme, j'ai habité quelques années près de Montpellier. De temps à autre, mes parents nous faisaient la surprise de nous emmener à la grande fête foraine de Palavas-les-Flots.

J'adorais ça. Pendant quelques heures, ça partait dans tous les sens ! Train fantôme, Cracheurs de feu, Galerie de miroirs, barbapapas, etc. The very best of la fête foraine !

Si mon petit frère se devait à l'époque d'assurer le rite de la crise de larmes lorsque l'heure de partir arrivait, j'étais pour ma part totalement repu de ces instants incroyables.

Tant de détails à nous re-raconter que la demie-heure de voiture qui suivait était insuffisante pour tout décrire.

Hier soir, à la Cité de la Musique, c'était Palavas-les-Flots !

Mais mon frangin, coincé dans une piaule d'hôtel à Nancy, n'était pas là. Et il m'a manqué le bougre, car je fus frustré de n'avoir personne avec qui partager ces futurs souvenirs
éternels...

Si j'avais pris le temps de me poser la question, j'aurais bien fini par deviner ce que Neil et sa bande tramaient.

Entre nous, ils n'avaient rien à faire ici.

Pas de nouvel album, deux concerts parisiens isolés de toute tournée européenne...

Neil Hannon est francophile bien sûr...

Rappelant à l'envie son admiration pour Brel ou Gainsbourg... Hum...

Concerts parisiens uniquement... Hum...

Bon sang, mais c'est bien sûr. The Divine Comedy vient chanter son amour de la chanson française !

Bah fuck alors !

Pourtant, je ne pensais qu'à un clin d'oeil inaugural et magistral quand les premiers mots d'Amsterdam de Brel ouvrirent le set.

Europop est d'ailleurs vite venu remettre les choses en ordre.

Sauf que pour annoncer le troisième morceau, Neil dit timidement dans un français à la sauce rosbif « poupée de cire, poupée de son »...

Ça commençait à devenir louche...

Pas le temps d'halluciner que le poppy Generation Sex nous ramène à nouveau aux affaires courantes.

Mais il continue le coquin ! Et reprend une des chansons écrites il y a 2 ans pour Charlotte Gainsbourg, The songs that we sing.

3 reprises d'artistes français sur les 5 premiers morceaux ? Le compte est bon !

Ayant noté le second pupitre installé sur la scène, j'espère même quelques instants voir la discrète Charlotte monter sur scène...

Patience, Jub, Patience...

Il faut attendre un peu.

En dégustant un fantastique Les playboys, tellement incongru que j'ai la pulsion de le partager immédiatement.

Puis les plus traditionnels sautillements de poppeur de Becoming more like Alfie, la majesté de When the lights go out all over Europe avant une reprise non-moins surprenante de l'élégant Anita Petersen de Delerm...

Et enfin, le premier guest arrive...

C'est le Vincent en question qui se pointe pour massacrer chanter-à-la-Delerm Songs of Love.

Et ainsi de suite pendant 2 petites heures...

Brassens et Les copains d'abord...

Gainsbourg qui croise Air sur une reprise d'Initials BB remixée avec Sexy Boy...

Daphné est alors sur scène, et prêtera encore sa voix puissante pour partager le somptueux If...

Tonight we fly enchante la salle pour conclure plus classiquement la première partie du set.

Le bouquet final débute avec Joe le Taxi (!!) au cours duquel Delerm réapparait sur scène pour singer la Vanessa d'il y a 20 ans.

Puis National Express nous prépare à l'apothéose, ce petit quelque chose qui nous manquait pour que la saveur délicate de ce spectacle magique dure jusqu'au week-end.

Conclusion twittée à chaud...

Don't tell anyone but... NEIL HANNON IS A PURE GENIUS !!! He's alive and well and was playing in Paris tonight.

À froid, je ne dirais pas mieux.

Playlist :

Amsterdam (Brel) / Europop / Poupée de Cire (France Gall) / Generation Sex / The songs that we sing (écrit pour C. Gainsbourg) / Les Playboys (J. Dutronc) / Becoming more like Alfie / When the lights go out all over Europe / Anita Petersen (Delerm) / Songs of Love (Guest Vincent Delerm) / Home (écrit pour J. Birkin) / Our Mutual Friend / Les copains d'abord (Brassens) / A lady of a certain age / Initials BB (Gainsbourg) + Sexy boy (Air) (Guest Daphné) / If... (Guest Daphné) / L'amour est bleu (Vicky Leandros) / The Summerhouse / Je changerai d'avis (F. Hardy) / Tonight we fly // Joe Le Taxi (V. Paradis) / National Express // Something for the Week-End.








The Divine Comedy - Amsterdam (Jacques Brel) - Live in Cité de la Musique (Paris)

Par Jub.
En savoir plus View Comments

FESTIBLOG 4.0 : à peine 4 ans et déjà une institution...

24.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro
Tout d'abord, cet interview de Julien Falgas, co-fondateur de webcomics.fr. Ayant fait son mémoire sur le blogs BD, je me suis permis de lui demander quelques infos il y a un an. Après quelques péripéties de montage, voici l'interview :



Voilà, le week-end va battre son plein... avec plus de 60 BD-bloggeurs de tous âges. Le programme est surchargé. Il va falloir savoir ou vous allez, vous avez ici une liste des BD-bloggeurs invités, avec des portraits et tout et tout, bravo Yannick. En 2007, j'avais fait une vraie découverte, un coup de coeur pour toutes ces personnes. Et j'avais croisé le jeune REM. Tiens ! Je me demande ce qu'il devient, lui... Vous aurez d'ailleurs peut-être reconnu la patte de Laurel dans mon avatar. Je reverrai avec plaisir les BD-bloggeurs qui sont de magnifiques personnes.

Bon festival à tous ! Et, surtout, dites-moi ce que vous en avez pensé.
En savoir plus View Comments

SPECTACULAIRE : invitez vos amis, mais ne dites rien aux autres

24.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro
Spectaculaire est le nom de la fête des sorties culturelles qui aura lieu ce week-end du 27 et 28 Septembre.
Ça commence samedi, 11 heures...

Il faut être honnête, avec près de 100 spectacles, concerts, danses, théâtres, rencontres, débats, ateliers, et que sais-je encore, ne serait-ce qu'avec les artistes, on ne tiendra pas. Donc, vos amis, vous les prenez avec vous (j'ai déjà fait tout mon agenda) et les autres, vous êtes priés de laisser là où ils sont et de vous laisser vous éclater les neurones culturelles avec des dizaines de spectacles et de créations très variés... Le programme est là, potassez-le et sachez où vous voulez allez avant. Ça sera, je pense, un peu comme à la fête de la musique, sauf que les spectacles seront sur les péniches qui sont là à l'année, et qui vont enchaîner spectacle sur spectacle.

Je suis un peu rude là... mais je vais vous aider un peu quand même :-)

Pour vous guider dans les spectacles, théâtres, concerts, ateliers et spectacles pour les plus jeunes.. il y a ce guide. Plutôt pas mal. Logiquement, vous allez être surpris par le nombre d'événements.

Ensuite, si vous êtes Google-Calendar, voici le lien RSS de mon agenda. Ils y sont tous et les quelques bizarreries qui montrent que c'est un gros boulot qui a été fait aussi.

Ensuite, voici le clou du spectacle : le programme par lieu et par chronologie. Dans la mesure ou mon blog est accessible sur téléphone portable, vous pourrez charger cette page et vous laisser guider. Alors, oui, on aurait pu faire plus et mieux... mais je suis (presque) tout seul.

Habile enchaînement pour remercier comme un fou Gégé pour son aide, pour avoir mis en forme les 95 % de ce ( (très) long ) programme (Google Docs), ou cliquez ici sur mobile. Enfin, le programme sur la Blugture est ici.
En savoir plus View Comments

Boire un coup, c'est @gré@ble : le guide ultime de l'apéro en ligne...

22.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro
Service de la mort qui tue sa race !
Au détour d'un message sur le métro sans conducteur de Lausanne, Sébastien (salut Seb ;-)) salue une initiative que je trouve aussi assez sympathique. Alors, à ta question « en avez-vous dans votre coin, des livraisons d'apéro à domicile », je te réponds l'ami : OUIIIII !! Alors, toussa, c'est avec modération et avec les copains, parce que dans l'excès, il n'y a plus de plaisir. Hors ces limites, il faut se poser les bonnes questions : trop, c'est quoi ?.

Lausanne : Chrono Apéro

Voici quelques sites qui permettent de se faire livrer à domicile :

Besançon : Pronto Apéro
Paris , Cergy : Aperitissimo
Orléans : Tac-tac Apéro
Toulouse : Apero Express
Narbonne : Sud Apéro
Bordeaux Apero'Clock, Apéro a domicile
La Rochelle : Apero Mobile
Versailles : Apero Mobile, Apéro Night
Boulogne, Ville D'avray : Apéro Night
Nantes : Apero Mobile, Aperophone
Quimper : Apero Mobile
Brest : Apero Mobile
Lyon : Apero Mobile
Saint-Denis : Apero Mobile
Toulon-Hyères : Rapid'Apéro
Montpellier : Rapid'Apéro extra
Grenoble : Sos apéro (merci @phaz3)
En savoir plus View Comments

Théâtre de rue, classique ? Sortez dehors ?

22.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro
Tout le monde dehors !!
Dans ma balade sur les bords du canal Saint-Martin, je passe en revue les differentes cahutes et mon oeil est attiré par ces deux jeunes gens habillés tout en noir au milieu de tout ces stands au couleurs chamarées. La compagnie Tout le monde dehors m'a donc accueillie avec un grand sourire. Pas difficile de se laisser convaincre par tant d'enthousiame. Un véritable bonheur de croiser et d'être revivifié par cette énergie ! J'ai hâte d'aller voir le spectacle Bérénice Project dimanche prochain vers 18 h au Vide-Grenier des Batignolles, métro Brochant ou Rome (Place Charles Fillion ). 
En savoir plus View Comments

Magnifique - Groupe F à la Villette - les pop's - (photos et vidéos)

21.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro

Fabuleux spectacle. J'en reste encore bouche bée. Je partage : les photos sont ici, je mets une vidéo mais il y en a plus ici. Vous trouverez toutes les infos supplémentaires sur le blog de la villette. Il y a également l'interview ( par la villette ) du directeur artistique Christophe Berthonneau.





non, vraiment, j'ai rien à dire d'autres des fois faut juste savoir ce taire et admirer.
En savoir plus View Comments

Biennale de Lyon : Le "Spoil" complet du spectacle de Jérome Bel : "The show must go on"

18.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro
Non mais ça va bien 5 minutes cette histoire de ne pas prendre de photos pendant un spectacle... je veux bien croire que le flash peut déconcentrer les artistes danseurs mais de là à interdire tout sans discrémination .. franchement ....

Donc de ma petite mémoire, -et ça ma pris du temps de tout me rappeler-, je vais TOUT (ou presque) vous raconter du spectacle de Jérome bel .. et nà ! Bref, vous le spoiler bien comme il faut...

Je vous garantie pas l'ordre. Et pour ceux qui s'offusquerait de ce "spoil" genre : "et la surprise !?", et "les gens sauront tout" etc ..  c'est qu'il n'ont pas compris la différence entre spectacle vivant et télévision.. Oui, oui je vous prends de haut ... quand on a vus ce spectacle on se sent privilégié monsieur ! On fait partie de ceux qui ont vu la révolution du spectacle vivant... Oui rien moin que cela... En plus je ne dis pas tout (la faute à ma mémoire) et des élements supplémentaires se trouvent sur Internet.

Bref enjoy .. et croyez le ou pas mais c'est vraiment comme cela que ça se passe ...
En savoir plus View Comments

[jub] - Coldplay à Bercy - Life in Technicolor

18.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro
Cette série de concert de Coldplay semble avoir été magique et juste irrésistible et je ne cesse d'en entendre parler. Ce billet entre autre montre l'ambiance du concert .. Merci JUB2609 de m'avoir proposé ton billet. Voici un diaporama qui donne une bonne idée de la folie du concert.. rhaaa pourquoi j'ai loupé ça ???
LCDLS 35-36/2008 - Life in Technicolor



DevilJub a fait sa forte tête cette semaine... Mais, en privé, il a admis qu'il l'avait quand même bien kiffé le show de Coldplay...


Bien sûr, il préfèrera toujours la sincérité d'un concert à la superficialité d'un show.

Il s'interroge toujours sur le décalage qu'il ressent entre les mots de Chris Martin, le poète, et les arabesques du pourtant même Chris Martin
sur scène, "le danseur". Danse aussi bien/mal que moi ce mec!


Et bien sûr, il aimerait les voir à nouveau dans une plus petite salle... Un jour
peut-être...
Même à 200 Euros la place...



En attendant, lui comme moi, c'est bien Coldplay qu'on a encore et toujours ré-écouté cette semaine.



Et même si les mots Just because I'm losing, doesn't mean I'm lost
ou
When the future's architectured by a carnival of idiots on show, you'd better lie low ont tourné au fond de notre
esprit cette semaine, c'est ce merveilleux morceau, instrumental et positif, fabuleuse rampe de lancement de concert, qui s'est imposé cette semaine...




Saisi depuis le centre de la fosse de Bercy, cela vous permettra de surcroit de juger de l'ambiance bouillante qui règnait à Bercy ce soir
là...








par jub
En savoir plus View Comments

Marketing : Le bouche à oreille ou le Buzz choisissez vos armes !!

17.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro
Je ne pouvais imaginer une actualité plus brulante pour cet interview. En effet cela fait 1 mois que je prépare une interview avec Bertrand Cesvet l'auteur de Conversational Capital. En Français, on inverse et ça donne le capital conversationnel.. Qu'est-ce c'est ? C'est l'art du bouche à oreille. Et avec deux de ces collègues (Tony Babinski et Eric Alper), Ils décrivent les 8 moteurs de ce nouveau champ de promotion d'un produit. Bertrand Cesvet (photo ci-contre) est le boss de Sid lee une boite canadienne de Marketing qui travaille entre autres avec Adidas, Red bull ou même le cirque du soleil.

Le bouche à oreille est l'un des moteur principal du marketing aujourd'hui en effet il est la plus efficace des techniques de recommendations et les réseaux sociaux s'appuie sur ces bénéfices pour vendre des services aux agences de pubs.. nous reviendrons sur ce sujet pour comprendre comment cela fonctionne.

Mais pourquoi l'actu tombe t'elle à point ?

Seesmic vient de virer (ça s'apelle comme ça aussi) trois personnes dont deux proposait du contenu tout les jours .. Sukhjit et Rachael Joy. Donc ce soir, moi, Frédérick 2 Baro, vais proposer du contenu gratuitement ( quoique vous pouvez faire des dons via paypal là à droite ... )..
En fait c'est evidemment pas de ma personne dont il s'agit mais du bouche à oreille dans la communauté de seesmic... les discussions ne cessent pas depuis l'annonce par Rachael Joy elle-même .. et donc le bouche à oreille d'aller bon train au sein de la communauté. C'est deux personnes était trés présentes sur seesmic puisqu'elles proposaient des sujets de discussions tout au long de la journée... Au fur et à mesure des mois des liens trés forts se sont tissés entre ces "animatrices" et le web-public de seesmic.

Elles sont devenus des membres repectées de la communauté.

Le fait est que la communauté anglophone se sent un peu brisé par cette annonce. Légitimé par Loic en annonçant une nouvelle mouture de seesmic.
Bref Loic le meur annonce un nouveau produit, un changement et licencie trois personnes de la communauté. Cela crée du buzz. C'est à dire que les gens parle du Licenciement.

Voilà le bouche à oreille et le buzz qui s'entrecroisent. Est-ce identique ? Est-ce bénéfique pour une marque ? Est-ce que des événement negatifs sont bon pour faire connaitre une marque de toute manière. Quels sont les 8 moteurs du bouche à oreille et comment fonctionnent t'ils ? Voilà toute les questions que je poserai ce soir à Bertrand Cesvet. Et d'autres encore, n'hésitez pas à poser vos propres questions. Le monsieur étant un canadien de Montréal il saura vous répondre en Français.

L'heure du Rendez-vous et c'est réellement une première ...

Paris : 22:00
Londres : 21 00
Montréal : 16 00
San francisco : 13 00

The word of mouth have 8 engines and will be unveiledTomorrow
Interview with Bertrand Cesvet
http://www.conversationalcapital.com
13:00 San Francisco Time.
16:00 Montreal Time, Canada
22:00 Paris Time.
brought to you by http://www.blugture.com


En savoir plus View Comments

Richard Bellia, photographe des étoiles

16.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro
J'ai croisé Richard Bellia dans la Chambre de Commerce et de l'Industrie de Lyon. Un de ces petits miracles de rencontres que j'aime avoir.. Emmanuelle me dit : Tu connais Richard ? C'est un super photographe, il a photographié toute les grandes stars du rock .. Et il ne vend son livre que par Internet ...

BINGO ! .. J'ai laissé là mon Saint marcelin ( eh oui je suis comme çà ) .. et j'ai foncé vers le Photographe .. Emmanuelle me rappelle que l'on est déjà en retard. Je me présente à richard et il me répond d'entrée qu'il travaille sur un blog à venir. Je lui parle d'un de mes cybercopains des francofous : kmeron qui lui aussi fait de trés belles photos de concerts.

Mais mon idée,-n'ayant que peu de temps-, était de faire une photo du monsieur. Voyant mon appareil photo, il me dit "bonjour copain", le sourire est immediat .. ... Alors je lui dit que je voudrai faire une photo de lui regardant le ciel ... et tout de suite il cherche la lumière, Il me dit "met toi en 1600" et se remet à chercher la lumière, le rayon de soleil. Deux rayons de soleil se batte en duel dans ce grand Hall.. J'ai la fierté d'avoir trouvé le bon .. Sérieusement quand on se trouve à coté d'un photographe qui a "fait" Keith Richards ( Rolling Stones ), Nirvana, Joe strummer ( Clash ) .. et qu'on lui dit où trouver la lumière ...

Bref on fait la photo.. Il reste immobile et me dit "double, double" et me raconte (avec la tête levé) l'histoire de ce photographe qui prend en photo les Stones , à l'arrache et qui dit non à Mick Jagger quand celui-ci lui propose de continuer à poser pour faire deux photos. la seule photos qui en ai ressorti est une phot ou Keith Rchards a les yeux fermés...


Je double je redouble les photos.. et on va s'asseoir. Le temps file et je me rends pas compte que je vais devoir le quitter en courant.. Il engage la discussion et me parle de son bouquin édité à 1500 exemplaires à compte d'auteur. Il a décidé de le vendre par lui même à travers son site http://www.richardbellia.com/. Et déjà je devais partir, je lui laisse ma carte; une de mes moo cartes où la piou est en photo .. et je cours ..je cours ... Comme une étoile filante.

En savoir plus View Comments

Lyon, capitale européenne de la culture en 2013 ...ou pas

15.9.08 mis en ligne par Frédérick de Baro

[update aprés une nuit de sommeil] D'autres villes sont dans les rangs : Marseille, Bordeaux et Toulouse. Mais là, j'ai vu Lyon et il me semble impossible que ce ne soit pas cette ville. C'est certain que si Marseille est choisi, on aura envie de parler d'influence politique et en disant cela j'y contribue un peu ... Il n'en reste pas moins que la ville est sur les startings blocks comme pour les JO de Paris en 2012. J'éxagère à peine, entre le bel opéra de Lyon refait par Jean Nouvel (et même que j'ai fait une photo dont je suis assez fier) et les différentes réhabiliations qui ont permis de donner des milliers de metre carré à l'art contemporain et à la culture, cette ville s'est réinventée une nouvelle image. Le défilé de la biennale montre d'ailleurs à quel point l'idée d'une ville culturelle et des arts est indissociable d'un mouvement populaire. C'était assez sympatique de voir les spectateurs saluer leurs amis , leur voisins qui défilaient devant eux ... Aprés avoir été la ville de Raymond Barre, l'ancien premier Ministre. la ville du club de football de l'olympique Lyonnais, voici la ville où 25 % du budget est consacré à la culture.
Alors un peu pour conjurer le sort disons que Lyon capitale européenne de la culture ou pas... finalement... naaan je déconne !! ;-)
[Fin de l'update ...]

j'viens de défaire ma valise( rebrancher mon portable au chargeur ) , de donner à manger à ma chatte ( commander une pizza Hut ) et ouvrir mon courrier en retard ( ouvrir ma boite gmail ). Et déjà je sens que les serveurs chauffent : "alors , alors ... ?"

-Ben alors extra ...
-Quoi c'est tout ? Extra ?! t'a passé trois jours à Lyon , vu deux spectacles, Jérome Bel et Montalvot-Hervieu , t'a rencontré le directeur Guy Darmet qui est genre le Brialy extra plus plus de l'art Contemporain. Il te parle des mecs que t'as croisé alors que tu étais en fraude et t'explique même qu'il les a aider à sortir des Favellas ..et toi tu dis EXTRA !!


-Euh ... Comment tu sais ça,toi .. ?
-Changes pas de sujets !! Alors c'était comment ?
-bon déjà tu te calme steuplé ...
-ok, ok, attend je fais mes exercices de respirations....HHHHaaaaannnn. pffffffffffeeeeee HHHHaaaaannnn. pffffffffffeeeeee...
ok
bon alors racontes...
-D'abord tu écoutes ce qu'ont a dire les gens qu'ont les sous et qui les donne pour faire des événements...
- (C'est beau le français dans ta bouche ...) des politiques ? ça va me saouler...

- ben ècoute et ensuite tu me diras ...

Interview de Nadine GELAS

-Nadine Gelas tu dis, bon ok et en plus tu ne m'a même pas parler de ce défilé ...





-Ben c'est parce que tu lis pas mon blog.
-Euh je vois pas comment ce serait possible...
-Ben moi non plus mais les photos sont là ...
-Bon, t'as aimé ou pas ?
-J'viens d'arriver.
J'ai pas fait le tri.
En fait je sais pas ce que j'ai aimé le plus ... je crois que je déprime..
-Arrête de faire ton blogueur narcissique s'il te plait ..
-Ben en fait la vérité elle est là j'ai encore la tête dans les étoiles...
En savoir plus View Comments

La blugture en quelques mots

La blugture est un WebZine culturel collaboratif avec plus de dix auteurs qui ont déjà été invités ou qui participent activement. N'hésitez pas à proposer vos textes. Le ton du site et des articles se veut enthousiaste, sincère et original. Contact : Blugture@gmail.com

La blugture à domicile

votre courriel


Nuage des bonheurs

La carte de la blugture

La vlogture : toute les vidéos faites pas la blugture Devenez Fan sur Facebook Suivez la blugture sur Twitter Les vidéos de la blugture sur DailyMotion toutes les photos de la blugture et plus encore

les gens qui passent et qui gardent un souvenir

Google+ Badge

Parlez des artistes qui vous ont ému !

Commentaires

Recent Comments

Powered by Disqus