Au théâtre Trévise avec D. et Recrosio


En tant que lectrice assidue et de longue date de son blog, je savais tout l’amour et toute la passion qu’Alexiane voue à Monsieur Recrosio qui joue dans "aimer, mûrir et trahir avec la coiffeuse". (le pire c’est que c’est vrai, j’ai même pas besoin de faire semblant. Vous pouvez même me faire passer un QCM…) Du coup j’étais très curieuse de savoir à quoi ressemblait le spectacle. Feignante que je suis, je n’avais pas réellement fait le nécessaire pour y aller. Un soir de juin, je me retrouvai, par la magie de la blogosphère, invitée à assister à ce spectacle : eh oui, merci Alexiane, donc.

Je m’installe, je regarde le décor minimaliste sur scène, j’attends que ça commence. La lumière s’éteint dans la salle et y a une sorte de beau gosse qui est soudain apparu sur scène pour nous raconter sa vision des relations amoureuses. Je ne vais pas vous mentir, les 10 premières minutes, je me suis demandé où il voulait nous emmener. Et puis soudain, sans que je sache très bien où ni comment, j’ai été emportée.

J’ai donc suivi la vie du célibataire, l’ai regardé chercher à séduire cette inconnue, ai écouté l’histoire de ses premiers mois en couple, de ses disputes, de ses doutes.
Ponctuant cette description on ne peut plus familière des relations amoureuses, il y a des petites pépites. A certains moment, je me suis vraiment dit « oh mais quelle bonne idée ! » Les trouvailles sont d’ailleurs autant dans les mots choisis que dans les images utilisées pour décrire certaines situations.
Et puis j'ai trouvé de l’émotion non rigolesque aussi. Je pense tout particulièrement à une scène de dialogue avec un chat qui m’a un peu serré la gorge ou à ceux qui n’étaient pas drôles pour moi juste parce que ce fut un jour mon histoire.
Si vous avez à un moment de votre vie été amoureux, eu envie de « faire une pause », été quitté, eu des doutes sur le meilleur moyen d’embrasser la première fois, passé des vacances en amoureux : vous allez vous voir incarné par un acteur chauve à l’accent suisse.
En fait, cet acteur est un concept. Son site est juste un témoignage délirant de son originalité. Les titres qu'il choisit pour ses spectacles aussi ! Y a d'abord eu "rêver, grandir et coincer des malheureuses" puis "aimer, mûrir et trahir avec la coiffeuse" -celui que j'ai vu. Dans le communiqué de presse vous avez d'ailleurs, pour le plaisir, quelques exemples de ses phrases choc. Et il chante des horreurs sur les filles aussi !

Au final que dire ? Que j’ai passé une chouette soirée (note pour la prochaine fois : manger avant…) avec une chouette jeune femme et que ce spectacle est encore à l’affiche jusqu’à mi-août à Paris, que j’ai cru entendre qu’il montait une tournée pour 2010 et que je veux saluer la trouvaille de ce titre de spectacle génial.
Même si je crois qu’il m’a limite donné envie de rester célibataire…
blog comments powered by Disqus

La blugture en quelques mots

La blugture est un WebZine culturel collaboratif avec plus de dix auteurs qui ont déjà été invités ou qui participent activement. N'hésitez pas à proposer vos textes. Le ton du site et des articles se veut enthousiaste, sincère et original. Contact : Blugture@gmail.com

La blugture à domicile

votre courriel


Nuage des bonheurs

La carte de la blugture

La vlogture : toute les vidéos faites pas la blugture Devenez Fan sur Facebook Suivez la blugture sur Twitter Les vidéos de la blugture sur DailyMotion toutes les photos de la blugture et plus encore

les gens qui passent et qui gardent un souvenir

Google+ Badge

Parlez des artistes qui vous ont ému !

Commentaires

Recent Comments

Powered by Disqus