[dje] Redécouvrez le Swing avec les Sales Timbanques

les sales timbanques
Ils étaient sur scène au Festival Décibulles de Neuf-Eglise (Alsace-Bas Rhin) en juin. Le jeu des navettes et des trains ne nous a pas permis d'assister au concert mais les joyeux Sales Timbanques, originaires de Langres, avaient aussi investi le camping du festival dès le vendredi pour quarante-huit heures de bœufs endiablés... Les campeurs ont même eu droit à une version improvisée de "Super Mamy"... De retour au bercail- heureusement que MySpace est là- on se rue online pour entendre ce qu'on a raté sur scène et franchement cela vaut le coup d'oreille.




Les Sales Timbanques pratiquent un swing impertinent et juste. Piano, guitare, percussions, l'album "Swing Gum" est à écouter : quinze morceaux bien variés et bien entraînants... qui donnent la pèche et le sourire. "Besoin de fraîcheur ? Envie d'évasion ? (...) Swing Gum, l'album qui rafraîchit l'haleine de tes oreilles".
La chanson "Langres" est sûrement celle qui rassemble le plus à ce que font ces jeunes garçons talentueux. Avec des textes engagés, ironiques, ou dérisoires, sans lourdeurs. Il y a de belles surprises. Un français maîtrisé avec des vers "bien trouvés" qui font réfléchir et rire. On regrette que "Le Blues du Malchanceux" soit un tout petit peu vulgaire mais cela doit pas "gummer" le reste.

Le mariage entre Lucie d'Ethiopie et Pierre de Cromagnon (Pierre de Cro-Magnon, Swing Gum, 2009) est à dévorer. Le rap du Vénère (Swing Gum, 2009) n'a rien de ridicule qui fait même la leçon à certains courants moins... "raffinés".
Le Squelette du Placard (Swing Gum, 2009) nous emmène en quelques notes dans un univers lugubre et sarcastique. C'est bien.
Accents slaves sur "Le Poisson Rouge" à durée indéterminée... Bel hommage à la Paris cosmopolite dans "Paris ma belle", et jazz-rock anticapitaliste avec "Consomme".
Ils sont bons musiciens et bons comédiens, de surcroît simples et sympathiques... !

Petits extraits texte :
"Allez viens, là où les remparts grands paraissent, les remparts Est, grand paresseux." (Langres)
"De par chez nous les saisons se mélangent, le temps s'en fout quand il veut il change" (Langres)
"T'es plutôt pas mal pour une bipède" (Pierre de Cro-Magnon)
"Je suis vénère, je suis vénère, y a des trous dans mon Gruyère" (Le Rap du Vénère)
"Consomme consomme fais toi de jolie caries, consomme consomme enrichis les millionaires, consomme consomme au profit des actionnaires" - "On a le devoir de consommer, conditionnés à acheter, des objets sans importance, on nous tire les vers du nez, on assassine notre méfiance" (Consomme)
"Je me baladais dans Paname, je promenais un peu mon âme, mes yeux sur le trottoir, rebeuillaient la rue et ses histoires"- "En marchant je regarde mes pieds, je me dis que je suis bien mal chaussé" (Paname)
"La vie sur un fil rouge, Tu ne soupires ni ne bouges/ Funambule sur la corde red, Tu n'abandonnes ni ne cèdes/ Aux idées noires des rabat-joie, Qui ne sortent jamais de leur abat-jour" (Ouvre tes N'œils [et le bon])

Les Sales Timbanques sur MySpace :
www.myspace.com/lessalestimbanques

Album :
Swing Gum
Une production La Tribu Timbanque
Co-production Onoffonic Studio
blog comments powered by Disqus

La blugture en quelques mots

La blugture est un WebZine culturel collaboratif avec plus de dix auteurs qui ont déjà été invités ou qui participent activement. N'hésitez pas à proposer vos textes. Le ton du site et des articles se veut enthousiaste, sincère et original. Contact : Blugture@gmail.com

La blugture à domicile

votre courriel


Nuage des bonheurs

La carte de la blugture

La vlogture : toute les vidéos faites pas la blugture Devenez Fan sur Facebook Suivez la blugture sur Twitter Les vidéos de la blugture sur DailyMotion toutes les photos de la blugture et plus encore

les gens qui passent et qui gardent un souvenir

Google+ Badge

Parlez des artistes qui vous ont ému !

Commentaires

Recent Comments

Powered by Disqus