L'hadopi serait donc un problème ?

30.3.09 mis en ligne par Frédérick de Baro
Article un peu hors sujet dans les articles de la blugture. Il s'agit de défendre une politique qui prend en compte le changement culturel du point de vue des créateurs et non des Majors.
Dialogue avec Martine Billard ( à gauche ) Député PRG
Pour bien comprendre l'absurdité de cette loi : je la simplifie ainsi : Ce n'est pas bien de télécharger les fichiers mp3 sur internet, quand on est chez soi sauf quand on est à la Mairie de Paris, au travail, dans les espaces publics. Dans tous les cas cela ne pose aucun problème de regarder les films en ligne, ou écouter la musique en ligne qu'il participe ou non à la rémunération des auteurs.. .

Voilà au début ça paraît simple et puis ça se finit en sac de noeud. Voir la vidéo faite avec la Quadrature du Net plus bas.

Plus le temps passe plus je me dis que la lutte contre l'HADOPI ( Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des Droits sur Internet ) est à la fois vaine est contre-productive.:


-Vaine ? les forces en présence par leur obscurantisme et le conservatisme dont il font preuve, vont trés probablement voter une loi dont l'aboutissement a déjà été décidé par l'Elysée. La ministre de la culture qui ne fait pas preuve d'ouverture d'esprit sur ce sujet là. répond très rarement aux questions qui lui sont posés sur les absurdité de cette Loi.


-Contre-productive ? En se focalisant sur la réponse graduée on oublie que celle-ci est en partie discréditée. et les vrais problèmes ne sont pas abordée. Aujourd'hui et à travers le monde entier les actions proposé par la réponse graduée sont battue en Brêche. et même aux USA le RIAA ( qui est le fer de lance des majors dans la lutte contre contre le piratage ) abandonne le principe de la déconnexion tout en continuant à promouvoir l'envoi de mail, qui permettent une certaine pédagogie. C'est d'ailleurs aussi l'argument de Christine Albanel, preuve que la logique de fonctionnement est assez en accord avec la stratégie des majors. A force de se focaliser donc sur les éléments de cette réponse on oublie qu'une partie de cette loi va se baser sur le fichage des internautes des contrevenants. en effet lorsque qu'un internautes "pirates" a été détectée par un une major ( donc par une société de droit privé et inconnu du grand public ) et que celle-ci saisit la haute autorité, il est fiché .. L'internaute s'en doute probablement ( à condition qu'il est reçu un mail.. non je ne vais lister les incohérences de cette loi, ça serait aussi long que les misérables.. ) et le Cnil a déjà émis un avis critique sur la collecte des informations numérique. Le fichage est donc à mon avis le vrai problème de cette Loi est le fichage et j'ose espérer que les batailles vont se concentrer sur ce sujet là.


En vérité toute personne un peu censé et disposant d'un minimum de culture numérique saiit que cette course du gendarme et du voleur est une des plus vielle bataille numérique. mais que surtout la copie a permis d'instaurer des standard de fait : Microsoft a probablement réussi à se devellopper son word et son excel parce que de nombreux utilisateurs ont copiés à coup de disquette sous le manteau ( puis de CD )




Said Bouassi de la Quadrature du Net s'exprime sur ce sujet.



De toute manière les autres sujets resteront d'actualité notamment l'amende, comme le dit Lionel Tardy ( UMP )


Une loi fondée sur le doigt en l'air :
La justification étant en plus de l'ordre du "doigt en l'air" :puisque le CNIL "déplore que le projet de loi ne soit pas accompagné d'une étude qui démontre clairement que les échanges de fichiers via les réseaux « pair à pair » sont le facteur déterminant d'une baisse des ventes". C'est un peu la conséquence des politiques émotionnelles où finalement c'est celui qui est le plus proche de l'oreille du président qui aura gain de cause.


par



Evidemment la lutte contre cette loi se passe sur Internet et le mieux est de faire une petite recherche pour en savoir plus.
Néamoins je vous recommande Numerama et cette vidéo trés bien faite.
Des stats ici pour connaître l'état des lieux des ventes de disques
Le poème de VINVIN ...
En savoir plus View Comments

[Marion] Zones Humides

29.3.09 mis en ligne par Frédérick de Baro
img_zone1
Marion est une jeune femme délicieusement épicée. La première fois que je l'ai croisée, je ne connaissais pas son blog, et les histoires pleines de sincérité et d'humour qu'elle y racontait. J'ai appris à la connaître. Entre bridget Jones , et Carrie Bradshaw et en même temps rien de tout cela, elle a ce coté dangereux et mystérieux qui la rend totalement irrésistible et dont je suis franchement fan ! Merci d'écrire pour la blugture. :) Je suis fier d'avoir pu lui procurer ce livre dont elle fait ici la chronique :

Je l’ai fini dans le week-end, il faisait beau, c’était le moment de bouquiner en terrasse. Quoi que je ne recommande pas la lecture de ce livre en public, couverture tournée vers le monde. Les gens se posent des questions.
J’ai lu quelques critiques sur les blogs, certains l’ont trouvé trash, scato ou écœurant.
Oui il l’est, pas mais seulement.
L’histoire est celle d’Hélène, qui a une aversion pour l’hygiénisme, les gens qui refusent les odeurs et toutes autres sortent de fluides corporels. En surface, l’histoire traite de ça, de descriptions plus qu’intimes, de ces choses qui dérangent, qui troublent, les questions qu’on se pose sans jamais oser le dire. Soyons clairs, si vous avez un humour pipi-caca, si les premières pages qui traitent d’hémorroïdes vous mettent dans une hilarité grasse, passez votre chemin.
Les autres vous pouvez rester : tour à tour vous vous prendrez à détester l’héroïne du bouquin, à vous demander s’il ne faut pas l’enfermer dans un asile, vous tremblerez un peu, n’aurez plus faim du tout, et au final vous comprendrez que le livre raconte une blessure plus profonde. Au départ, cette blessure, je me suis dis que l’héroïne était tellement cinglée qu’elle l’avait inventée, comme tout ce qu’elle raconte d’ailleurs, faisant d’elle une sorte de mythomane mystique et crado. Mais dans les dernières pages, j’ai pigé, et j’ai failli verser une larme. Mais je suis émotive.
Le bouquin est à 70% autobiographique, l’auteur ne veut pas que ses parents le lisent. On la comprend. Je me demande encore quelle est la part du vrai du faux dans le récit.
Je ne déflore pas le bouquin, pour rester dans les métaphores corporelles, et vous laisse le choix d’y aller, ou non.
En plus, il y a un blog : http://www.zones-humides.fr/
En savoir plus View Comments

Frost Nixon (1/2) : Où comment on dégèle le vieux pour faire de l'actuel

25.3.09 mis en ligne par Frédérick de Baro
7

Frost/Nixon est un film événement qui a beaucoup ému Hollywood par sa qualité et le débat qu'il ouvre sur une presse très affaiblie ces derniers temps et en marche forcée de reconversion.
La qualité de ce film est à distinguer largement de "W" d'Oliver Stone. L'enchaînement de film "présidentiel" est malheureux parce que les deux films et les objectifs poursuivis par leurs réalisateurs ne sont pas du tout les mêmes.

En fait, le débat actuel sur le journalisme citoyen est en plein centre de l'actualité. Frost-Nixon permet de remettre le journalisme d'investigation et l'influence de la télévision au centre d'une actualité faite de défiance, et de confrontation qui mène à un véritable débat de fond sur la liberté d'expression.

D'abord un petit point rapide sur le Watergate :
En 1970, l'opinion publique américaine subit des remous après une invasion du Cambodge très coûteuse en vies humaines, et provoquant des manifestations universitaires à travers tout le pays (voir "Kent state University" où la Garde nationale de l'Ohio tira sur des étudiants ). Richard Nixon, républicain, pense que l'opinion publique opposée à la guerre pourrait fragiliser sa réélection, ainsi des opérations menées par des "mercenaires" (les plombiers du CRP) discréditent tous les candidats des camps opposés. Le président Nixon arrive donc à ses fins et est élu triomphalement en 1972 comme le raconte assez maladroitement à mon gôut le "Nixon" d'Oliver Stone.


Cependant ces "plombiers" sont surpris par la police en train d'installer des micros dans le quartier général du Parti démocrate au début du mois de Juin 1971 dans l'hôtel du Watergate, un quartier de Washington.( google maps ici )
[edit] Les plombiers étaient composés de 5 personnes dont 2 cubains.
Deux journalistes du Washington Post, Carl Bernstein et Bob Woodward mettent en évidence l'implication de la Maison Blanche. C'est avec l'aide d'informations divulguées par "Gorge Profonde" ( se révélant être le N°2 du FBI, Mark Felt en 2005) et par des enquêtes très exhaustives que la relation directe entre ces "plombiers" et la Maison Blanche occupée par Richard Nixon alors à son premier mandat est faite. Le film All the President's Men (1976) avec Robert Redford et Dustin Hoffman retrace cette enquête avec une très grande fidélité.

Le scandale éclata après l'élection à son second mandat de Richard Nixon en 1972. La suite de l'histoire mène à la démission de Richard Nixon en Août 1974, à la suite de mensonges et de dénégations, qui se révélèrent être fausses grâce à des enregistrements des conversations faits directement dans le Bureau Ovale . Plus d'informations également sur cette note .



En 1977, un journaliste anglais David Frost interviewe pendant 12 séances de 2 heures l'ancien président Richard Nixon. Et c'est la base de la pièce écrite par Peter Morgan, le scénariste de "The Queen".La pièce est une libre adaptation de cette interview. Elle est jouée pour la première fois à Londres en 2005

Assez rapidement, dès la deuxième représentation, cette pièce est sollicitée pour une adaptation. Le réalisateur de Apollo 13, Un homme d'exception et De l'ombre à la lumière; Ron Howard est de ceux-là. Ron Howard a été choisi parmi plusieurs réalisateurs : Martin Scorsese, Mike Nichols, George Clooney et Sam Mendes. Le tournage avec Ron Howard commence 5 jours après la dernière à Broadway de la pièce en 2007.


Le film est nominé aux Oscars à 5 reprises : meilleur réalisateur, meilleur montage, meilleur film de l'année, meilleur premier rôle ( Franck Langella ) , meilleure adaptation.. Le réalisateur a tout fait pour garder les acteurs d'origine, Frank Langella pour Richard Nixon et Michael Sheen pour David Frost. Michael Sheen qui, dans un style différent, joue Lucian dans la trilogie des Underworld :

Je ne crois pas qu'en France, on soit habitué à de telles performances d'acteurs, donc c'est probablement pour cela que je suis surpris. Ce qui me fait dire que le talent des acteurs anglo-saxon reste d'un niveau exceptionnel. Quoique .. Franck Langella trouve l'occasion avec ce film de prouver qu'il n'y a pas d'âge pour qu'un acteur puisse se révéler, et effacer l'image d'un Dracula de série B...



Voilà pour cerner un peu le film et son contexte. Je n'ai pas été exhaustif, et le sujet a beaucoup d'angles d'attaque. Voilà donc une première partie centrée sur l'aspect contexte de l'histoire et cinéma. La deuxième partie fera le lien avec le débat sur le journalisme. Ce film montre en effet comment le journalisme "amateur" s'inspire du journalisme d'investigation et comment certains animateurs peuvent donner une dimension populaire à des contenus "très sérieux".
En savoir plus View Comments

Khalid K, l'homme au milles voix ...

24.3.09 mis en ligne par Frédérick de Baro

Khalid K est un homme avec un talent exceptionnel : il arrive avec plusieurs enregistreurs numériques à composer des musiques .. euh non des univers d'abord un mode d'emploi pour comprendre comment Khalid exécute son miracle puis, un univers maghrébin.



En savoir plus View Comments

[BACI] Clarika en vrai, c'est mieux

22.3.09 mis en ligne par Baci
Clarika @ la bellevilloise
Baci c'est un coeur, c'est une femme (bon ça oui.. ) qui fait des tas de choses tout le temps sur son blog perso, sur Epidemik puis Voldemag.. et qui sait si il y a des choses que je n'ai pas loupées.. bref j'ai hâte d'en lire plus encore et de mieux la connaître, afin de savoir apprécier à sa juste valeur ce petit diamant venue du sud de la France ;)


Je la connaissais très peu il y a encore 2 mois. Enfin si, de nom quand même, je vis pas chez les Inuits non plus. Mais j'aurais été incapable de vous chanter quoi que ce soit. Comme plein de gens, je l'ai découverte grâce à "Ne me demande pas" une chanson hyper enjouée, au texte finement drôlatique.



Le 19 mars sortait son nouvel album, "Moi en mieux". Pour le faire découvrir, le même jour, elle a chanté devant des gens ses nouvelles chansons. Et j'étais invitée à son show case (oui oui, je me la pète à mort) et copine m'a dit, carrément morte de jalousie, "ouah la chance ! je veux venir !! " moi j'ai fait la blasée parce que pour être sincère, je ne me rendais pas encore compte de ma chance justement.
Pour pouvoir chanter un peu, j'ai écouté son album non stop pendant une journée sur Deezer. Un vrai délice : du qui bouge, du qui berce, du qui sourit... Quelques chansons me touchent tout de suite, d'autres m'intriguent. Tout de suite en tout cas, ça me semble familier.

Clarika @ la bellevilloise

Alors je suis prête ou presque, je l'attends. La salle est super jolie, les papotis fort sympathiques mais j'ai hâte. Et enfin on y est, c'est le moment.

Elle est entrée sur scène un peu en retard alors pour faire la petite souris, on se doute bien que c'était raté. Et puis en plus, avec sa robe qui tuait tout, orange et violette avec une flèche et toute courte, ben c'était d'autant plus impossible de pas se faire remarquer. Et pourtant je me suis dit qu'elle avait l'air toute timide à regarder loin au-dessus de nos têtes, à parler beaucoup beaucoup comme pour cacher son malaise. En vrai, je me suis surtout dit, je jure que c'est vrai : "ouh on dirait moi !! " (En mieux évidemment, vu que je ne sais pas chanter...) Oui, moi. Quand je dois affronter du monde. Et du coup illico, elle m'a parue accessible.

Bon je vais la faire courte : elle a tout cassé. Pirouettante, adorable, drôle, émouvante. Elle parvient à nous faire hurler de rire en nous parlant de sa presque liaison avec Pierre Bellemarre pour soudain nous gifler à coup d'émotion pure. Nous rattrape par les pieds -après nous avoir faits légers comme des bulles- pour mieux nous faire vivre la journée de cette maman qui aide sa fillette à grandir.

Je suis enchantée de cette découverte. En écoutant son album, j'aimais bien déjà mais je n'aurais pas imaginé que sur scène il puisse se passer tant de choses. J'ai vraiment été emportée par son enthousiasme et son délire, tout fonctionnait à merveille. Je ne sais pas bien vous le raconter mais qu'est-ce qu'elle est géniale. Si vous n'avez pas le bonheur de la voir en vrai, allez illico halluciner sur la justesse de ses textes.



"Tu sais quoi copine ? T'as trop raison, j'ai eu de la chance d'aller la voir en avant première. Je peux t'accompagner à la Cigale en octobre pour voir un concert tout entier ?? "
En savoir plus View Comments

Un appel à contribution pour la nouvelle blugture v0.1

22.3.09 mis en ligne par Frédérick de Baro


La blugture évolue .. J'ai envie de lui donner une existence plus concrète, plus vivante. Je n'ai pas encore trouvé les réponses à toutes mes questions. Mais ce dont je suis certain c'est que pas une seule journée ne se passe sans qu'un bloggueur ne parle d'oeuvre artistique. Qu'il s'agisse d'un film, d'une chanson, d'un groupe , d'un livre, d'un concert, d'une expo, etc..

Mais voilà l'une des questions que je me pose très souvent: Pourquoi j'ai très souvent, trop souvent envie de justifier le rôle de ce site ? probablement parce que je n'ai pas autant de contributions que de blogueurs en France ... ( bon j'admets là que je rêve un peu quand même :)

Alors un peu d'amélioration dans le site et son interface devrait donner plus envie de partager d'où :

version Alpha de l'identité graphiqe de la blugture par vous

Cette interface arrive en fait plus tôt que prévu, cela fait quelques semaines que je travaille sur un autre serveur à une version sous Wordpress. Et lorsque j'ai découvert ce template fait par Evan Eckard. - oui je sens que j'en déçois beaucopup, ce n'est pas moi qui est fait ce superbe template - mais il correspondait assez bien à ce que j'imaginais :


ébauches par vous

Donc ça c'est d'une mais évidemment je ne voulais me contenter du graphisme proposé par ce template. 1 / parce que j'aime pas faire comme tout le monde et 2/ .. ben parce que.. ;)
Donc je me suis mis à chercher des logos ... une sorte de signature qui pourrait mener à une idée plus générale, à une charte graphique.

ébauches par vous

J'ai été pleinement satisfait par cela :

logo-blugture-NB par vous
L'idée est simple, un B comme blog ou blugture et un coeur la passion. Que la boucle à l'arrière ne soit pas fermée me va bien parce qu'elle fait écho à la boucle fermée : il y a de tout dans la culture , des gens ouverts et des gens fermés ( qui tournent en boucle... ). Mais c'est pas grave parce que cela forme un tout. Ce logo ne peut pas exister sans le stylo plume que j'ai utilisé pour le dessiner. Il y a donc une alternance de finesse et de gros trait. Et enfin il se veut simple et à la fois compliqué. Une personne normalement constituée (et surtout professionnelle) irait l'enregistrer mais vraiment mon budget perso est très très limité.. Je le ferai probablement dès que j'aurai réussi à dégager un budget pour cela.

Et maintenant ? ...à vous !

Ben maintenant j'ai envie de dire à vous .. j'ai présenté le logo à Florie une amie dont j'apprécie le talent de faire une variation sur le même "t'aime" .. les voici :

Essai de Logo Blugture ( Florie ) par vous Essai de Logo Blugture ( Florie ) par vous Essai de Logo Blugture ( Florie ) par vous Essai de Logo Blugture( Florie ) Jeune fille avec ballon par vous Essai de Logo Blugture( Florie ) torse avec ballon par vous

En bref je vous demande de faire une variation sur le thème de ce logo. Une variation qui me permettrait de déterminer une charte graphique.

Je publierai évidemment les propositions qui me seront faites si elle me plaisent. Si elles ne me plaisent pas (ce qui peut arriver ) je trouverai un moyen de les montrer (par un lien probablement ou sur mon flickr ).

Il n'y a pas de deadline, disons que quand une proposition me plaira je préviendrai et donnerai un délai pour les dernières propositions... 10 à 15 jours je pense.. Pourquoi ? parce que la vie est injuste .. donc la sélection sera clôturée forcément par un coup de coeur... voilà. A vous !

Les propositions arriveront sur le mail: blugture@gmail.com

P.S : et si jamais quelqu'un se posait la question de ce qu'il gagne, s'il est sélectionné .. Ben au jour d'aujourd'hui, je ne sais pas. Peut-être que j'aurai un sponsor qui va me contacter et me proposer des cadeaux, et dans ce cas .. mais là tout seul ce que je souhaite c'est surtout faire plaisir. Et donc après coup je tâcherai de trouver quelque chose de sympa, et qui corresponde à l'heureux (se) lauréat(e), un cadeau qui lui fasse vraiment plaisir quoi .. (euh le mac book 17'', je suis pas sûr.. hein :D )

N'hésitez pas à laisser vos questions en commentaires. Et merci d'avoir lu jusque là.




, ,

En savoir plus View Comments

[JUB] - The Killers

20.3.09 mis en ligne par Frédérick de Baro

The Killers

C’est l’histoire d’un concert qui a débuté la veille.

Sur le marché noir d’un autre concert où le ticket n’est pas descendu en-dessous de 70 Euros…

Et où même mes incertaines tentatives de négoduction avec l’ouvreuse n’aboutirent pas.

Si j’avais pu entrer voir Franz Ferdinand à l’Olympia ce mercredi soir, peut-être que repu, j’aurais abandonné l’idée d’aller voir The Killers le lendemain.

Mais j’avais une revanche à prendre sur ce marché noir.

Et après une heure de poker menteur avec ces traders d’un autre genre, toujours ces mêmes hommes que je croise d’un spectacle à l’autre, mafia de proximité pour laquelle j’ai pourtant une certaine tendresse, c’est une jolie anglaise qui me cède le sésame à prix cassé que j’étais venu chercher.

Malgré cette modeste revanche, je ne débute pourtant pas ce concert dans les meilleures dispositions. La faute à ce handicap social étrange et agaçant, qui m’empêcha de demander le numéro que le regard de l’anglaise me proposait pourtant de réclamer…

Et du coup, j’étais un peu ronchon quand ces 4 ricains ont déboulé grandiloquents sur la scène du Zénith…

A tel point, que je me suis laissé allé à quelques attaques personnelles sans intérêt…

“Merde…

Le chanteur, on dirait le fils caché de Bénabar et de Jérôme Kerviel!

Et le guitariste, personne ne lui a dit que Brian May n’était plus franchement in!

Le bassiste? Merde, ils ont libéré un des Eagles ou quoi? Moi qui pensait qu’ils avaient fini par tous les enfermer…

Le batteur? Kris Novoselic, le bassiste de Nirvana, avec quelques big Mac en trop…”

Me voici donc à me focaliser sur la curieuse hétérogénéité stylistique de ces 4 mecs plutôt qu’être attentif à leur performance scénique intrinsèque!


Après un Somebody Told Me qui paraît bon an, mal an, lancer la machine, un saxophoniste fait son apparition sur le fond de la scène…

“Mais… Mais dégage de là mec! Va-t’en, c’est du Rock tout de même que diable!”

Bref, me voilà, mauvaise tête, après une demie-heure de concert à consulter gmail et twitter ayant abandonné l’idée que ce groupe pouvait me plaire…

Et puis, subrepticement, j’ai dû baisser la garde…

Petit à petit, The Killers a forcé ma coquille d’huître pour que s’insère en moi l’idée que, peut-être, une perle est devant moi…

Et quand les premières notes de Mr Brightside résonnent, je constate que mes jambes sautillent depuis un moment déjà. Et mes bras peuvent alors s’envoler…

Quand dans la foulée, au milieu de All These Things That I’ve Done, les lumières se rallument un instant, et exposent à ma vue un Zénith surchauffé du premier rang au tout dernier-rang-tout-là-bas-en-haut, je me dis qu’il n’y a apparemment que moi qui fait ma mauvaise tête.

7000 personnes sont en transe, et il est peu probable qu’il s’agisse d’une hallucination collective…

“Laisses-toi aller mec!”

Et c’est ainsi que j’ai fini par aimer ce concert.

Jusqu’à ce Jenny was a friend of mine jouissif et ce When You Were Young suite auquel on ne réclame plus rien.

Repu, j’étais enfin… et tant pis pour Franz Ferdinand!





, , , , , , , ,

En savoir plus View Comments

Eloge de la gratuité - Charlie Hebdo - 18 Mars 2009 #Hadopi

20.3.09 mis en ligne par Frédérick de Baro
Charlie Hebdo - 18 Mars 2009
Philippe m'a dit : " Tu es pour la gratuité, défends la gratuité !" Bon. Défendons. Pourquoi la gratuité est-elle presque quelque chose de particulièrement important pour un économiste ? Parce que que l'économie naît de la rareté , et que de la rareté naît la valeur au sens des économistes, c'est à dire le prix du marché. Et tout est marchandisable, l'eau , l'air, la vie, les reins, le foie, les yeux, dans la mesure où tout est rare. Or nombre des actes de l'Humanité ne sont pas marchands. Par exemple, lorsqu'une grand-mère lit un conte à sa petite-fille, elle crée de l'intelligence , du rêve , bref, une valeur qui ne passe pas par le marché. Un type qui travaille dans une assoce ou un syndicat, idem. Il donne son intellignece, ses talents d'organisateur, etc. Quelle différence avec le marché ? Le prix du marché suppose l'exclusion : c'est ton litre d'essence, pas le mien, c'est mon livre, pas le tien, mon CD, pas le tien, mon DVD, pas le tien.

La valeur de la gratuité exclut l'exclusion. Un chercheur offre ses découvertes à d'autres chercheurs sans les perdre; et reçoit les découvertes des autres sans que ceux ci les perdent. Certes, il y a les brevets et tout le tintouin: autrement dit, la création d'exclusion là où elle n'existait pas.

Et c'est là que se noue le drame.
La technique moderne, Internet, a permis de dupliquer les objets sans coût. On peut donc copier à l'infini un morceau de musique, et lorsqu'on a copié un morceau de musique, il n'a pas pour autant disparu. Rien à voir avec le morceau de pain dans la boulangerie, qui a disparu une fois que quelqu'un l'a pris.

Éloge de la gratuité , charlie hebdo 18 mars 2009 par vous

Avançons. La création n'existe pas sans copie. "copiez, copiez, et un jour vous ferez une oeuvre" ( Picasso ). Picasso a copié, copié sans cesse Les Ménines et des centaines de tableaux. Je pense qu'il a fini par faire une oeuvre. Aucun écrivain ne peut écrire sans copier et copier les autres. Croire que le Saint-Esprit guide l'inspiration de Jean Genêt ou les doigts de Mozart est une fable. A mon avis, c'est plutôt Racine, Mallarmé et Bach.

Maintenant, un créateur a le droit de vivre, un marchand aussi ( un producteur, la FNAC, Virgin...), mais les arguments du marchand ne m'intéressent pas. Je veux protéger les créateurs. Je fais l'hypothèse que les créateurs (Einstein ou Higelin ou Godard ) aiment la création avant l'argent. Et l'hypothèse que le marchand aime l'argent avant la création (et je sais qu'il existe des mécènes et des galéristes qui ont découvert les surréalistes ou vendu Van Gogh, ou des producteurs de ciné "géniaux", le terme "génial" est toujours impropre appliqué à un marchand).

Donc Internet permet de copier [Dont Acte] . Les créateurs vont-ils s'arrêter de créer ? Certainement pas. On peut même penser, comme beaucoup d'auteurs-compositeurs, qu'Internet va faire connaître leur oeuvre. Joël de Rosnay me disait que, depuis qu'il avait laissé un de ces bouquins sous licence libre sur Internet, il n'en avait jamais vendu autant en librairie. Certains éditeurs (Eyrolles en tête ) voulurent pénaliser les bibliothèques sous prétexte que la bibli tue l'écriture ! Faut oser ! Mais admettons que le "photocopillage" tue le livre - ce qui est faux. La photocopie fait lire, comme la radio fait acheter des disques, ou le magnétoscope aller au ciné. Admettons qu'il faille sauver la vente des disques par Virgin, sachant que Virgin n'est là que pour sauver des auteurs.

Il est clair qu'il faut faire payer les copieurs. On fait payer les universités pour les photocopies de livres universitaires, heureusement, car sans photocopie pas de recherche. Faisons payer ceux qui copient sur Internet ! Cela s'appelle la "licence globale", un projet qui est défendue par des révolutionnaires comme Michel Rocard, et beaucoup de députés européens. Le produit de cette licence, la taxe d'accès augmentée à Internet, donnons-le aux auteurs au prorata du téléchargement. Personne ne râle quand la SACEM récupère des droits pour les auditions de chansons et c'est très bien.

Derrière le combat de la FNAC et autres qui ont détruit les milliers de vendeurs de disques, autrefois aussi nombreux que les libraires, et qui osent comparer les "pirates" à des pornographes sous prétexte que le Net véhicule des images porno, il y a la simple nullité de marchands obsédés par les "compils" incapables de dénicher des talents.

Derrière l'attaque contre la "gratuité", il y a le combat de Microsoft et Apple contre les logiciels libres, qui sont meilleurs que leurs logiciels propriétaires, et dont ils veulent faire la peau. Car Linux est fondé sur la cooptation, l'altruisme, et le plaisir de la recherche avant l'appât du gain. On ne me fera jamais dire qu'il ne faut pas défendre les créateurs. Il n'y a qu'eux à défendre.

Oncle Bernard

[F2B]: Je ne suis pas totalement d'accord avec ce texte mais bon nombre de ces éléments vont m'aider à donner mon avis sur la question.

En savoir plus View Comments

Vendredi 13, Marco Polo, une sensation extrême...

16.3.09 mis en ligne par Frédérick de Baro
MARCO POLO PIETRAGALLA
Voilà ça m'est arrivé par Mail , d'une amie.. et j'ai trouvé le texte suffisement bon pour être mis en ligne, Il aurait pu aller sur voldemag ou les bridgets. Mais je ne connais pas assez les auteurs pour pouvoir poster comme ça ... et comme ça a un rapport avec le spectacle que j'ai pu voir et surtout que c'est super drôle, ben voilà je vous le donne.. voilà c'est cadeau et (un peu) hors contexte éditorial..
Bonne lecture

à toi Béa :

Vouloir faire autre chose que son quotidien un vendredi 13 relève de la grande aventure.
Il faut être de nature particulièrement courageuse et vaillante, une véritable Indiana Jones en jupette, une amatrice inconditionnelle du risque maximum !
Non pas que je sois superstitieuse, non, mais j’avais déjà testé le vendredi 13 février, jour de la sainte Béatrice, et un couplé pareil, ça n’arrive qu’une fois ! Par conséquent, ce jour là, résolument positive, je m’étais lancée dans les jeux de hasard, j’avais coché, gratté, compté, évalué, et je n’avais…rien gagné. Cela aurait du me servir d’avertissement. Que nenni, la nature humaine est ainsi faite, elle ne retient rien de ses expériences passées…
Voilà donc que les bizarreries du calendrier me mettent en présence d’un nouveau vendredi 13, en mars celui là. Et c’est justement cette date qu’ont choisi des amis bien intentionnés pour m’offrir, à l’occasion de mes 46 balais, 2 places pour aller voir le spectacle de Pietragalla, Marco polo.
MARCO POLO PIETRAGALLA
Pietragalla, j’en avais entendu parler, ancienne danseuse étoile à l’opéra de Paris, mais bon, sans plus, les tutus et les chaussons, c’est jolis, mais ce n’est pas ça qui me transportent : certainement suis-je dotée d’une inculture profonde en danse classique. Mais ce ballet sort visiblement de l’ordinaire, m’annonce t-on, danse moderne et hip hop en sont les fondamentaux. Génial ! (Pensée attendrie pour mes 3 généreux donateurs)
Me voilà donc sur mon 31, vendredi soir (le 13, pas le 31 pour ceux qui ont du mal à suivre), flanquée de l’époux qui m’escorte, assise au milieu du palais des Congrès.
Et j’en prends plein les yeux, des corps distordus à couper le souffle, un décor numérique spectaculaire, une musique envoûtante. Un rêve de lumière, un vrai pied où l'imprévu exotique surprend à chaque tournant. Bref, magnifique ! Une superbe soirée…. jusqu’à….l’entracte…

L’entracte : mon accompagnateur quitte sa place muni de sa prostate en bandoulière.
Je regarde donc la salle, histoire de passer le temps, et tombe sur un type qui me regarde avec insistance, quelques rangs plus bas.

Pour votre information personnelle, j’ai appris à cataloguer les mecs sur 9 catégories :
1° catégorie, les bô, 2° catégorie, les séducteurs, 3° catégorie, les copains, etc…jusqu’à la 9° catégorie où sont classés avec le coït à 4 secondes et 2 dixièmes (ça existe !), ceux qui s’enduisent les aisselles de l’urine de Brad Pitt pour faire plus viril (ça existe aussi ! si, si !). Évidemment, les hommes peuvent monter ou descendre de catégories selon les circonstances, ainsi une catégorie 1 peut déchoir en 9, mais pas le contraire, etc…



Je suis donc en présence d’une catégorie 1, labellisée AAAAA (oui, comme les andouillettes, et je décline toutes responsabilités concernant les associations d’idées dépravées que vous ne manquerez pas d’avoir), un très, très bel homme, brun, grand, lèvres sensuelles, allure élancée, il se retourne pour la troisième fois pour me regarder, MOI !
Ahh, quelles délicieuses sensations ! C’est donc ça le vendredi 13 ! Je suis au nirvana. !
Mais voilà qu’il fouille dans sa poche, en sort papier et stylo, se lève et se dirige droit vers moi de sa démarche souple et féline. Mamamia ! S’il me demande mon numéro de téléphone, qu’est ce que je dis, d’ailleurs, c’est quoi, mon numéro ? Incapable d’aligner 2 pensées cohérentes (le premier qui dit «c’est normal, t’es blonde», je le tue !), je retiens mon souffle, rentre le ventre, esquisse un sourire engageant, il arrive enfin à ma hauteur……..…..et me dépasse pour s’arrêter 1 rang au dessus de moi juste derrière. Il se penche, dégoulinant d’amour (Écœurant !), en demandant un autographe à une superbe brune, probablement danseuse célèbre, dont je ne connais pas le nom, dont je ne VEUX pas connaître le nom …..Pétasse….

Vendredi 13 à la c…. !!!!!!!!

Voilà, c’est pathétique, ma grande aventure a durée exactement 2 minutes et 15 secondes, (c’est quand même mieux que la catégorie 9.), ça m’apprendra à ne pas mettre mes lunettes. Comme dirait Vauvenargues, nous nous consolons rarement des grandes humiliations, nous les oublions.

Un moment plus tard, alors que j’essayais d’éviter la mort par asphyxie à mon ego durement éprouvé, l’époux revint de ses toilettes, le pas léger, évidemment, puisque sa vessie était vide. Il me dit, enthousiaste :
- Ça va ? Vraiment sympa cette soirée !
- Oui. (Petite voix et soupirs)
Il me répondit, sourire enjôleur en coin, sa prostate à la dérive regardant droit dans les yeux mon périnée flottant :
- T’ai-je déjà dis que tu étais très jolie ce soir ?

Ahhh, mon séducteur de mari !!!!! Quel homme !!!!!

Oui, c’est finalement une très belle soirée que nous avons passée là !

Bizatous !
Béa
En savoir plus View Comments

[Labridgette] - C’est dit Bridget est amoureuse… d’Albin de la Simone !

15.3.09 mis en ligne par Frédérick de Baro
La bridgette est une jeune femme d'une rare intelligence, lorsque je l'ai croisée pour la première fois j'ai compris immédiatement qu'elle avait su transformer un tourbillon d'émotions en véritable passion ( dont nous reparlerons) : Les bridgets. Ceci dit, trés actives, elle s'occupe également de consomm'actrices.. bref elle va jusqu'au bout et c'est ça que j'adore.

C’est dit Bridget est amoureuse… d’Albin de la Simone !

C’est bien connu, Bridget a un cœur d’artichaut, elle faiblit facilement devant la gent masculine.

Tout le monde le sait, Il y a des nuits impromptues, des soirées improvisées, des instants, des bonnes surprises, des révélations qu’on n’oublie pas.

Ce moment dont je vais vous parler aujourd’hui, à durer l’espace de quelques heures et c’est avec un homme, un artiste, un chanteur bourré de talents que j’ai découvert grâce à l’auteur de
ce blog que je remercie encore une fois.

Cet homme, c’est Albin de la Simone.

A la fois dans une ambiance intimiste grâce à un arrangement acoustique, et dans ce lieu si sympathique qu’est l’Alhambra, que pour me séduire, il a d’abord commencé par me faire sourire, puis rire.
C’est alors que je n’ai pas vu le temps défilé, à peine le temps de savourer mon plaisir que notre rencontre se terminait déjà.

Comme beaucoup d’hommes savent si bien le faire, il m’a donné sans compter.
Il a tout fait dans les règles tel un dandy avec son costume qu’il porte à ravir, il a dégagé son charme certain, il a usé de son humour à tomber, avec une classe innée, tout en gardant son naturel si captivant.

Un timbre de voix pas si virile mais très caractéristique et originale tout comme le personnage.
Je ne peux m’empêcher de penser que si il manie aussi bien les femmes que les mots, alors les nuits charnelles à ses côtés doivent être véritablement inoubliables.
Mais si il change de partenaire autant qu’il sait jouer d’instruments alors ne lui demandez pas de jurer fidélité, car il passe aussi bien d’un piano souple, du tambourin, d’une guitare, voir même de l’Iphone et son application « scie », en passant de l’un à l’autre avec une agilité et un talent incontestable que beaucoup d’artistes comme Mathieu Chedid, Alain Souchon, Vanessa Paradis, Mathieu Boogaerts et bien d’autres encore, ont déjà reconnus et utiliser dans la composition de leurs musiques.

Albin de la Simone est à voir sur scène

Enfin vous l’aurez compris, si infidèle qu’il puisse être ou pas, je partage avec vous cet instant et je vous souhaite d’avoir l’occasion de croiser cet homme dans votre vie de spect’acteur, promis vous êtes certains de ne pas le regretter !

Comme il le dit si bien dans sa chanson "Avant tout, I want you", « je vous aurai », et il m’a eu.

[edit f2b: ici Les photos et la playlist vidéo ]





, , , ,

En savoir plus View Comments

L'écume des jours au Théatre Dejazet..

12.3.09 mis en ligne par Frédérick de Baro
[REPRISE] au théatre de l'épée de bois jusqu'au 20 Septembre.
[edit] Ce billet peut sembler énigmatique, ce que j'ai voulu dire c'est que ce spectacle est un régal d'image et d'empreintes émotionnelles. 
Ecume des jours au Dejazet par frederick 2 Baro
11 avril, la dernière représentation, troublant, belle, vieux, théatre, république, tapis rouge, plafond, artiste, Comédia del arte, Florencia, Merveilleux, magique, beau, Inventif, Béa, Rachel, rouge, blanc, amoureux, carrés, bulles nuages, aérien, beau, beau, créatif,


hallucinant, délirant, jovial, extatique, Romain, rayé, malade, nénuphar, rouge, blues , Jazz, Jhonny Jhonny, snob, ch'uis snob, Mariage, mort, amour, tendre, touchant, émouvant, tristesse, solitude, écume, ému, magique,
Ecume des jours au Dejazet par frederick 2 Baro
Ecume des jours au Dejazet par frederick 2 Baro

Vian, Boris, scénographe, rachel, coulisses, fin, ému, métro, magique, blog, notes, rêves, rêves, rêves..

Ecume des jours au Dejazet par frederick 2 Baro

Magique, allez-y

Ecume des jours au Dejazet par frederick 2 Baro
Identificateurs Technorati : , ,

En savoir plus View Comments

[JUB] - Pete Doherty

11.3.09 mis en ligne par Frédérick de Baro

Pete with Graham Coxon (Blur) on stage

Ce n’est pas simple de raconter comment on a vécu sa soirée avec une légende…

Car ce n’est pas anodin de voir le concert d’un artiste que je suspecte d’être en train de laisser une empreinte durable sur la scène rock.

Je dois confier ne pas bien connaitre l’oeuvre de Doherty.

J’écoute le premier album des Libertines de temps à autre, n’ai jamais trop fait l’effort d’entrer dans ceux des Babyshambles, et apprécie les derniers morceaux qu’il a sortis en solo.

Du coup, je croyais naïvement que Pete Doherty s’était assagi ces derniers temps.

Peut-être parce-que j’entendais moins parler de ses frasques dans les médias grand public…

Je le croyais jusqu’à ce que, alors que je réclamais une bière au bar du Bataclan, je l’aperçoive au loin assurer une entracte superflu entre deux des premières parties assurées par ses musiciens.

Le bougre titubait déjà bien bas, et je me mis à envisager que son set ne dure guère plus de quelques morceaux…

Mais le plus déconcertant, le plus phénoménal, et ainsi le plus gracieux, chez ce Pete Doherty de légende, c’est que la guitare et le micro semblent lui faire l’effet immédiat de 3 paquets d’Aspro 1000.

Tout au long de ce show, je suis resté scotché par l’absence de fausses notes, et surtout par la perfection du chant de Doherty.

You’re my waterloo en guise intro en solo acoustique est absolument magique et s’enchaine avec un duo de guitare somptueux par Mr Graham Coxon himself sur Arcady.

Allez, j’ose… Il y a quelque chose de Dylan chez cet animal là.

Alors bien sûr, en fan historique de Blur, j’ai kiffé de voir sur scène ce bon vieux Graham, ce guitariste hors-pair-sans-en-avoir-l’air.

Mais avant tout, j’ai été bluffé par ce mec au sommet de son art.

Ce mec et sa si élégante facilité quand il enchaine ces deux vieux morceaux des Libertines Music When The Lights Go Out et Good Old Days.

J’en arrive à me demander si son attitude rock’n'roll n’est pas surjouée.

Mais tout au long du set, l’animal a continué à s’enfiler cocktails et clopes, tout en entrelaçant comme un ange ses arpèges et sa voix.

Et quand je le vois quitter la scène juste après Time for Heroes les genoux bien bas, après avoir jeté son médiator dans la foule, il est clair qu’il est bien déchiré.

Car il faut qu’un roadie lui rappelle doucement qu’il faudrait jouer le dernier morceau prévu…

Fuck Forever des Babyshambles enflamme alors les mollets du public du Bataclan.

Avant que Pete ne s’en aille pour de bon…

Nous restons tous sur le cul, conscients sans doute d’avoir assisté à un concert exceptionnel de la dernière légende du rock.

Merci à Patrice Guinot et au blog rockerparis pour cette magnifique photo.

Merci à Oliver Peel pour la playlist réelle un peu différente de celle initialement prévue et que j’ai photographié à la fin du concert.


Playlist : You’re My Waterloo (Libertines) / Arcady / Last Of The English Roses / 1939 Returning / A Little Death Around The Eyes / Salome / Through The Looking Glass / Palace Of Bone / Music When The Lights Go Out (Libertines) / Good Old Days (Libertines) / I Am The Rain / Sheepskin Tearaway (with Dot Allison) / Lady Don’t Fall Backwards / Sweet By And By Drew / New Love Grows On Trees / Broken Love Song / Albion /// Back From The Dead (Babyshambles) / Side Of The Road (Babyshambles) / Time For Heroes (Libertines) / Fuck Forever (Babyshambles)

Ceci est un billet de l'auteur du blog Karmacoma.fr.
En savoir plus View Comments

Manuel Etienne : nouveau morceau sur Myspace

8.3.09 mis en ligne par Djé
manuel etienne manöx
Manuel Etienne également connu sous le nom de Manöx, chanteur compositeur des groupes Spangles, Lova Mi Amor, Toxic Kiss, Les Has beans... vient de mettre en ligne un tout nouveau morceau : Vague à l'âme... J'aime bien !

Manu Etienne sur Myspace :
http://www.myspace.com/charlysun
En savoir plus View Comments

Marco Polo, Pietragalla nous fait voyager plus loin que l'extrême.. Orient

7.3.09 mis en ligne par Frédérick de Baro
MARCO POLO-PIETRAGALLA 12 par vous
Entre 20 et 90 €, seulement du 6 au 15 mars !! La route de Marco polo correspond à un voyage de 3 ans pour les trois frères Polo. Ils partent de Venise en 1271 pour arriver à Pékin. Les contrées traversées sont l'Iran, l'Afghanistan d'aujourd'hui, le désert de Gobi. L'histoire est cousue d'un fil de soie bariolée de toutes les cultures rencontrées. Elle nous rappelle que c'est le voyage et l'enchantement de la découverte qui a fait que notre monde a toute ses beautés.


Ainsi jour après jour, tableau après tableau, le voyage nous est raconté par la danse. Une seule faite de milliers. Il y a du contemporain, du classique, de la Capoeira, du Hip-Hop, même du Crump ..
Et toujours de la grâce ..




Je n'en reviens pas de tant de créativité... Le spectacle est un chef d'œuvre au sens où il rassemble tous les trésors des créations actuelles sur une seule et unique scène. A ne pas se tromper, ce spectacle est pour tout public. Et franchement il y a tant de choses à y voir que je rêverais de le revoir... et cette idée qui m'entête : Pietragalla a fait là un énorme boulot, c'est un grand spectacle qui tient vraiment la route... je crois bien que j'avais des préjugés sur la capacité des danseuses à faire autre chose que de la danse.. donc bravo ! vraiment bravo !!
plus d'images sur mon compte de partage de photos et vidéos.

P.s: Ceux qui pensent que si j'aime ce spectacle c'est parce qu'on me l'a offert ne sont probablement pas au courant des autres spectacles que l'on m'offre et dont je ne parle pas. Non pas parce qu'ils ne le méritent pas, mais parce que je n'arrive pas à en parler avec enthousiasme.. Voilà ! ça c'est fait ;)






, ,

En savoir plus View Comments

[Richard Azia] World Book Day - Un mois pour célébrer le livre

6.3.09 mis en ligne par Frédérick de Baro
Richard Azia est comment dire.. un personnage des plus attachants. Ne pas parler de son addiction à Twitter sous le pseudo de Warzabidul serait un crime de lèse majesté car il y tisse des liens très forts au fur et à mesure des conversations. C'est un peu une réinvention des belles conversations épistolaires. Et là je regarde bien du côté des grands philosophes. Il aime donc logiquement écrire. Et si ce format épistolaire éminemment moderne sera constesté je dirais que c'est bien lui qui m'a démontré que la conversation sous toutes ses formes mène à une certaine sagesse.



World Book Day is a day to celebrate book. It takes place on the 5th of March as designated by UNESCO as an International celebration of books and reading.

Children are naturally imaginative so why not encourage them to read, and use their imagination to fill in the blanks. Too often the media we consume is shown rather than imagined. By encouraging children, at a young age, from pre-school all the way up to secondary schools we allow them to explore a format that we may end up forgetting.
There are also a number of events taking place at various WH Smith around England as well as the Ennis Book Club Festival 2009.

(http://www.worldbookday.com/about_world_book_day.asp)
(www.worldbookday.com/events.asp)
http://www.worldbookday.com/

EDIT : Frédérick 2 BARO >
En français : La journée mondiale du Livre
P.s: promis la traduction arrive
Ici un extrait du site de l'Unesco :



Le 23 avril 1616, disparaissaient Cervantes, Shakespeare et Garcilaso de la Vega dit l’Inca. Ce 23 avril marque aussi la naissance, ou la mort d’éminents écrivains comme Maurice Druon, K. Laxness, Vladimir Nabokov, Josep Pla ou Manuel Mejía Vallejo. C’est pourquoi, cette date ô combien symbolique pour la littérature universelle, a été choisie par la Conférence générale de l’UNESCO afin de rendre un hommage mondial au livre et à ses auteurs, et encourager chacun, en particulier les plus jeunes, à découvrir le plaisir de la lecture et à respecter l’irremplaçable contribution des créateurs au progrès social et culturel.

L’idée de cette célébration trouve son origine en Catalogne (Espagne) où il est de tradition d’offrir une rose pour l’achat d’un livre. Le succès de cette initiative dépend essentiellement du soutien que peuvent lui apporter les milieux intéressés (auteurs, éditeurs, libraires, éducateurs et bibliothécaires, institutions publiques et privées, organisations non gouvernementales et médias) qui sont mobilisés dans chaque pays par l'intermédiaire des Commissions nationales pour l'UNESCO, les associations, centres et clubs UNESCO, les réseaux d'écoles et de bibliothèques associées et tous ceux qui se sentent motivés pour participer à cette fête mondiale.




En savoir plus View Comments

Rue-Stick #2 : La rue qui s'étiquette

3.3.09 mis en ligne par Frédérick de Baro
Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous
Le site de l'opération est ici : http://www.skio.fr/client/rue-stick2/
ça commence par une rencontre.
ça commence toujours par une rencontre
ça continue dans un réseau social : Le myspace de skio

Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous

Et puis un événement Facebook..
Je me demande encore encore comment je ne l'ai pas loupé au milieu des dizaines d'invitations que je reçois par semaine...
alors forcément j'y vais j'y cours je pars en avance pour arriver avant que la vandale police nous saccage ces beaux collages vers 12h30
j'y arrive pile à 13 h parce que le dimanche je n'arrive pas à faire moins qu'une demi-heure de retard.

Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous

Un interview de Skio pour présenter l'événement



j'y rencontre des tas de Graffeurs/Colleurs et des blogueurs.. Vito d'abord .. qui m'explique comment tout ça s'est développé en France et à Paris surtout...
je comprend grâce à LYL que ce monsieur a un des blogs incontournables pour tout suivre l'actu des graffs à Paris..

LYL, ensuite... d'une gentillesse et toujours disponible n'a jamais hésité à mettre en avant ses collègues artistes. Elle cache ici le-sein-que-l'on-ne-saurait-voir de son œuvre.

Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous


Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous


Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous

Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous

Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous
Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous

j'apprends ensuite que les brésiliens ne sont pas à la traîne dans cet art de rue, et que quelques français s'acharnent même à les coller pour leurs auteurs à travers le monde.

Ici la sirène est brésilienne.
Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous
Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous Exposition Artiste Rue-Stick #2 par vous
Les autres photos sont ici.
et une vidéo là de tout l'expo :



En savoir plus View Comments

La blugture en quelques mots

La blugture est un WebZine culturel collaboratif avec plus de dix auteurs qui ont déjà été invités ou qui participent activement. N'hésitez pas à proposer vos textes. Le ton du site et des articles se veut enthousiaste, sincère et original. Contact : Blugture@gmail.com

La blugture à domicile

votre courriel


Nuage des bonheurs

La carte de la blugture

La vlogture : toute les vidéos faites pas la blugture Devenez Fan sur Facebook Suivez la blugture sur Twitter Les vidéos de la blugture sur DailyMotion toutes les photos de la blugture et plus encore

les gens qui passent et qui gardent un souvenir

Google+ Badge

Parlez des artistes qui vous ont ému !

Commentaires

Recent Comments

Powered by Disqus