Laurent Marode jazz comme j'aime

Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas retrouvé dans une salle de concert. Là, c'était un club de Jazz. Un des plus célèbres de de Paris paraît-il. À peu près du même niveau que le Duc des Lombards. Pourtant je ne connaissais pas le Sunset-Sunside.

Invité à assister au concert que j'ai deviné être celui d'un ami de l'instigatrice de cette rencontre. Pourquoi pas, me suis-je dis, au pire c'est une soirée en bonne compagnie. L'accueil est sympa, on y va pas pour la bouffe, clairement. Si vous avez faim, tentez tout, sauf l'assiette saumon à 12€ (2 tranches de pain de mie, 4 tranches de saumon fumé, un huitième de citron et un carré de beurre genre petit déj d'Ibis).
Mais, bon, on vient pour la musique.

La salle se remplit, les sièges ne sont pas confortables, la place est si petite qu'on craint de renverser le mini guéridon encombré de six verres de vin et de bière. Pour quelqu'un de maladroit comme moi, c'est la promesse d'une catastrophe.

Bref, la soirée en instance de cata.
La salle est gavée pour le début du concert à 21h, une centaine de personnes, on a tous déjà un peu chaud. Il est déjà 21h15 et rien ne se passe. Le quart d'heure parisien, quoi. 21h25, les artistes arrivent. À sa tête un jeune homme tout souriant avec le trac à fleur de peau. C'est d'ailleurs ça qui me fait dire que ce n'est pas quelqu'un du public. Ça et sa casquette de Gavroche.  Il fait des sourires, salue, "coucou", "ça va ?", fait la bise à ses parents. Pas de surprises, je suis dans un concert pour la famille et les amis. Mais dans un lieu réputé de Jazz, plein à craquer, c'est pas courant. Il a peut-être du talent le mec.

Il s'installe à son piano, fait deux trois blagues pour détendre la salle et lui aussi sans doute un peu. Entourant le contrebassiste au centre, Laurent Marode est à gauche et le batteur à droite de la plateforme.  C'est parti pour le «Laurent Marode Trio»


C'est simple, c'est brillant, c'est tout simplement exceptionnel. Je me sens assez vite transporté dans les clubs de Chicago. La dextérité du contrebassiste Fabrizio Nicolas, l'agilité du batteur Grégory Serrier et la maitrise du pianiste m'ont convaincu immédiatement. J'avoue, je suis venu pour faire plaisir. J'ai vu, sans savoir  et je vous le dis en toute franchise, ce pianiste a vaincu toutes mes appréhensions. Je bats le rythme imposé par des morceaux parfois lents, parfois trépidants. J'oublie cette table qui m'a menacé de ces verres et je m'engage avec confiance dans les improvisations. Elles se succèdent, virevoltantes comme des oiseaux, comme le printemps.

J'écoute en boucle, depuis.

Pas au bout de mes surprises, les petits bonheurs succèdent aux plaisirs et c'est avec une sorte de suspens que les trois musiciens sont rejoints par le saxophoniste David Sauzay, le trompettiste Ronald Baker et la vocaliste Sarah Lancman. Tous les morceaux méritent votre écoute. Maintenant, vous pouvez ne pas aimer le Jazz. Je peux comprendre... J'ai appris à lâcher prise d'une mélodie énoncée à l'avance et à faire confiance à l'invention de l'instant, à l'illumination en temps réel, à la magie de ce qui s'inventent là dans le creux de votre oreille à une vitesse folle.

Sincèrement, achetez l'album pour Noël, pour la coupe du monde, pour l'anniversaire de votre grande tante ou pour fêter les municipales... toutes les raisons sont bonnes pour vous procurer cet album.... GO !
blog comments powered by Disqus

La blugture en quelques mots

La blugture est un WebZine culturel collaboratif avec plus de dix auteurs qui ont déjà été invités ou qui participent activement. N'hésitez pas à proposer vos textes. Le ton du site et des articles se veut enthousiaste, sincère et original. Contact : Blugture@gmail.com

La blugture à domicile

votre courriel


Nuage des bonheurs

La carte de la blugture

La vlogture : toute les vidéos faites pas la blugture Devenez Fan sur Facebook Suivez la blugture sur Twitter Les vidéos de la blugture sur DailyMotion toutes les photos de la blugture et plus encore

les gens qui passent et qui gardent un souvenir

Google+ Badge

Parlez des artistes qui vous ont ému !

Commentaires

Recent Comments

Powered by Disqus